ZOO

La bataille des haricots contre les carottes (Juin 2020)

couverture de l'album La bataille des haricots contre les carottes

Éditeur : Casterman

Scénario : Paule BattaultDessin : Marion Barraud

Genres : Aventure, Humour

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 5.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

La nouvelle collection Casterminouche « Une histoire et on se couche », de Casterman, propose de courtes histoires qui se lisent vite pour les petits dès 3 ans. Dans La bataille des haricots contre les carottes de Paule Battault et Marion Barraud, le lecteur suit Coco dans une aventure pleine d’humour, de sauce tomate et de montagnes de purée.

Une nouvelle bataille se prépare entre les carottes et les haricots dans laquelle tous les coups sont permis. Coco est un petit haricot qui a une peur bleue des bagarres. Alors quand le chef des haricots lance l’assaut contre les carottes, il décide de fuir ce champ de guerre pour rejoindre un endroit paisible dont on lui a parlé. Mais la route ne sera pas de tout repos et il lui faudra du courage pour atteindre ce havre de tranquillité.

La bataille des haricots contre les carottes est un petit récit d’aventures assez simple et plein d’humour où le courage et le pacifisme sont mis à l’honneur. Le récit, rythmé et prenant, se termine par une chute savoureuse qui fait sourire. Ce petit texte, mettant en scène le jeu d’un enfant avec son dîner, s’avère être aussi une belle ode à l’imagination.

Une mise en page dynamique, associée à des illustrations aux couleurs douces posées sur un décor épuré, rend le récit plaisant à lire. Les personnages très expressifs et les nombreuses onomatopées renforcent l’effet comique du texte et prolongent le suspense du récit. On est toutefois un peu déçu par la différence de traitement entre les illustrations du début de l’histoire, plus fines et plus vives, et celles de la fin, plus grossières.

Cette petite histoire simpliste ravira à coup sûr les plus jeunes qui s’empresseront de mettre en place un champ de bataille dans leur assiette avant de dévorer leur prochain repas.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants