ZOO

Malgré tout (Septembre 2020)

couverture de l'album Malgré tout

Éditeur : Dargaud

Scénario : Jordi LafebreDessin : Jordi Lafebre

Prix : 22.50€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

4.0

Dessin

3.0

On connaissait Jordi Lafebre comme dessinateur de grand talent. Il signe, avec Malgré tout, son premier récit en tant qu'auteur complet et nous offre une histoire d'amour à rebours. Un pari risqué mais qu'il relève dans l'ensemble. Une lecture qui retient autant qu'elle demande de l'attention.


Les différentes collaborations de Jordi Lafebre (le bouleversant Lydie avec Zidrou notamment) avaient bien laissé transparaître la poésie et la sensibilité du dessinateur espagnol. Alors, forcément, son premier album en solo était très attendu ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que ceux qui le suivent ne seront pas déçus, Malgré tout est clairement né dans le même moule ne serait-ce que pour l'ambiance. En revanche, c'est dans sa conception qu'il se démarque et que Jordi Lafebre nous surprend: l'histoire est racontée à rebours et commence donc par la fin. Si le pari est audacieux, il peut désarçonner.

Dans Malgré tout nous suivons Ana et Zeno, la soixantaine, se baladant bras dessus, bras dessous unis comme jamais. Une idylle, une histoire d'amour plus romantique que jamais, voilà ce que nous allons découvrir en commençant donc par la fin jusqu'à comprendre ce qui a rendu nos deux héros inséparables malgré les événements de la vie et leurs parcours respectifs.

La légèreté et les rondeurs du trait de Jordi Lafebre collent parfaitement à cette histoire clairement fleur bleue mais surtout résolument positive. Si cette lecture demande une pleine concentration elle n'en prend pas moins la forme d'un joli remède contre la morosité ambiante. Une vraie bulle de poésie dont on a bien besoin en ce moment !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants