ZOO

Quitter la baie (Octobre 2020)

couverture de l'album Quitter la baie
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Avec Quitter la baie, son premier roman graphique, Bérénice Motais de Narbonne explore le sentiment de solastalgie ou éco-anxiété, causé par notre impuissance face aux bouleversements environnementaux.

Magda, 14 ans, erre sans but dans sa cité de bord de mer depuis que son frère et son meilleur ami sont partis étudier dans la grande ville voisine, la Métastation. À leur retour pour les vacances, ils découvrent toutes les transformations radicales qu'a subies leur petite ville pendant leur absence et ne la reconnaissent plus. Magda, quant à elle, tente de trouver sa place entre son grand frère qui joue les durs et son attirance grandissante pour son ami Gael. Déboussolés par des changements qui leur échappent et tiraillés par des sentiments incontrôlables, chacun des trois adolescents va trouver une échappatoire faite de rêves, d'hallucinations et de diverses dérives.


Quitter la baie est le premier livre de Bérénice Motais de Narbonne

Quitter la baie est le premier ouvrage de Bérénice Motais de Narbonne
© Actes Sud

À travers le portrait de cette ado solitaire et mal dans sa peau, l'autrice aborde tous les grands thèmes de cette période trouble, emplie de doutes, de souffrances et de remises en question : sexualité, harcèlement scolaire, famille, fuite et dérives. Reprenant le personnage de son court métrage Astrale (2007), elle développe dans ce long roman graphique ce mal-être mêlé à un sentiment d'impuissance qui gagne de plus en plus d'adolescents, la solastalgie. Ce conte introspectif aux notes psychédéliques semble parfois se perdre dans les méandres de cette souffrance adolescente sans que l'on sache véritablement où l'autrice nous emmène, à l'image finalement de cette jeune fille perdue qui ne sait quel chemin suivre.


le personnage de Magda était déjà présent dans son premier film d'animation intitulé Astrale réalisé en 2017

Le personnage de Magda était déjà présent dans son premier film d'animation Astrale
© Actes Sud

Empruntant aux lignes et à l'esthétique psychédélique des années 60, tout en apportant des touches plus modernes, l'univers graphique créé par Bérénice Motais de Narbonne est puissant, hypnotique, étrange et traduit très justement ce trouble adolescent.

Envoûtant, perturbant et déconcertant tout en abordant des thèmes forts et violents, Quitter la baie laisse son empreinte en chaque lecteur et confirme le talent de son autrice.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants