ZOO

Le Baron (Octobre 2020)

couverture de l'album Le Baron

Éditeur : Delcourt

Scénario : Jean-Luc MasbouDessin : Jean-Luc Masbou

Genres : Aventure

Prix : 23.95€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Tous ceux dont l'enfance a été jalonnée par les histoires du Baron de Münchhausen doivent se frotter les mains en voyant arriver la version de Jean-Luc Masbou, le dessinateur de la série De Cape et de Crocs. Mais à force de trop en faire, ce baron mythomane finit par lasser.

C'est le premier grand mythomane de l'Histoire. Parvenu à un âgé canonique, le Baron de Münchhausen doit faire face à la sortie d'un livre qui conte ses histoires les plus rocambolesques. Le problème, c'est que ce personnage aussi haut en couleur que menteur, se retrouve acculé lorsqu'il est mis face à ses récits ubuesques.


La naissance du

La naissance du "premier grand mythomane de l'histoire"

Bien décidé à rétablir sa « vérité » pour ne pas mourir entre les pages d'un livre, le pauvre baron a du pain sur la planche. Jean-Luc Masbou, un des deux papas de la fameuse série De Cape et de Crocs, avec son compère Alain Ayroles, évolue ici en solo pour donner vie à un personnage fictif qui a peuplé l'enfance de beaucoup.

C'est mon cas lorsque, enfant, je croisais la silhouette mousquetairienne de ce drôle de baron entre les pages d'un livre illustré. Il m'inspira alors beaucoup de questions sur sa naissance, ses origines et sa personnalité. Bref, j'avais envie d'en savoir plus sur le Baron de Münchhausen. Près de quarante ans plus tard, Masbou vient répondre à cette vieille envie enfantine logée dans un coin de ma mémoire.


Le dessin de Jean-Luc Masbou

Son baron est aussi loufoque et fantasque que je l'imaginais. Beaucoup plus, même. Un peu trop à mon goût: ce baron est tellement "mytho", comme disent les jeunes, qu'il en devient un cliché à peine crédible. Le dessin est soigné, mais loin d'arriver à la cheville de ce que l'auteur nous a montré, De Cape et de Crocs en tête. Bref, ce baron laisse un goût de trop, un arôme entêtant, une saveur écoeurante.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants