ZOO

Une histoire de la Guerre d'Algérie (Octobre 2020)

couverture de l'album Une histoire de la Guerre d'Algérie

Éditeur : Petit à petit

Scénario : Sergio Alcala, Isabelle Bournier, Jean-Blaise Djian

Genres : Historique

Prix : 17.90€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Une BD documentaire pour parler de la Guerre d’Algérie. C’est l’excellente idée des éditions petit à petit. Une double page docu revient toutes les vingt pages de bande dessinée. Ou comment parfaire ses connaissances de l’histoire contemporaine en joignant l’utile à l’agréable. Un scénario anglé et riche, un dessin plein de vivacité.

8 mai 1945. Loin de l’armistice, à Sétif, en Algérie, on ne célèbre pas la fin de la Seconde Guerre mondiale. En ce jour de fête, tous ceux qui ont donné leur sang pour l’Hexagone réclament désormais leur indépendance dans un pays du Maghreb en pleine crise d’identité et sous le joug de l’Hexagone. Il faudra des années avant que ce conflit ne soit appelé « Guerre d’Algérie ». Et combien de souffrances, de part et d’autre ?


Plongez dans l’histoire de la Guerre d’Algérie

Plongez dans l’histoire de la Guerre d’Algérie

Au cœur de ce conflit, cette bande dessinée met en scène la petite histoire de Yacine et son fils Sélim dans la Grande : celle de la résistance algérienne qui conduira à l’indépendance. On vit avec eux dans ce pays dévasté par le conflit et les luttes de pouvoir. On baigne dans cette ambiance morose, à la fois porteuse d’espoir et véritable boucherie. Le scénario de Jean-Blaise Djian et Isabelle Bournier fait fleurir la complexité d’une guerre ravageuse et pleine d’enjeux. C’est beau, bien écrit et rondement mené.

Le dessin et les couleurs de Sergio Alcala nous mettent dans le bain dès les premières pages de ce chouette album. Il y a beaucoup de beauté dans un coup de crayon réaliste, historique, mais en même temps brillamment nourrit de fiction. Ce qu’il faut d’imaginaire pour ancrer durablement ce récit dans la réalité historique d’une période trouble par bien des aspects…

Les éditions petit à petit réussissent une nouvelle fois le tour de passe-passe de proposer une vraie belle création empreinte des traces de notre passé. Bien racontée et dessinée avec simplicité.


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants