ZOO

Sara (Novembre 2020)

couverture de l'album Sara

Éditeur : Panini Comics

Scénario : Garth Ennis

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Ces femmes qui
tuaient des nazis




Elles étaient snipers. Des femmes engagées dans l’armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale pour défendre la mère patrie. Une unité capable de troubler le moral allemand. Une unité et une légende à abattre. Une unité d’élite avec en son sein, la meilleure d’entre elles, Sara. 

Scénariste à l’acidité redoutable (The Boys, entre autres choses), Garth Ennis livre ici un scénario historique glaçant. Usant largement des cartouches de texte, il plonge son lecteur dans les pensées de Sara, tueuse d’élite de l’armée soviétique. Une femme dont il cultive la froideur à l’extrême. Il nous plonge dans l’intensité des combats, escarmouches, batailles ou exécutions sommaires. Le lecteur est piégé, captif des pensées de Sara, de ses colères, de sa violence. L’immersion est totale.

Pour l’accompagner sur ce premier titre publié en France de l’éditeur TKO Studios, il s’adjoint les services du très expérimenté Steve Epting (Captain America, Velvet…). Avec son dessin réaliste, il nous tend un miroir glacial sur la cruauté des humains dans la guerre et le totalitarisme. Son découpage est extrêmement posé. Il ne recherche pas les effets de style. Il se contente de jouer de la caméra et nous entraîne au cœur de l’action, au plus près des personnages et de l’héroïne, jusqu’à la dernière case qui nous laisse en empathie totale. 

Avec deux grands auteurs à la manœuvre, on espérait que le titre se montre à la hauteur de ses prétentions. Panini Comics place dans son catalogue une œuvre qui a tout pour rester dans les esprits des lecteurs de BD franco-belge.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants