ZOO

Cours Florence (Janvier 2021)

couverture de l'album Cours Florence

Éditeur : La Valtynière

Scénario : Emmanuelle Uzan, Pascal ValtyDessin : Pascal Valty

Prix : 15.90€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Faut-il s'inventer une vie pour réussir dans le théâtre? C'est en tout cas ce que s'imagine Agathe, une jeune bourgeoise qui vient d'intégrer le célèbre cours Florence. Un scénario propice aux situations cocasses.

Dans la famille d'Agathe, des plus fortunée, bien souvent l'avenir est tout tracé et les enfants sont en général destinés à faire carrière dans le droit ou la médecine. Mais notre héroïne, elle, a un tout autre rêve: le théâtre ! C'est ainsi qu'elle décide d'intégrer le cours Florence (ça ne vous rappelle pas quelque chose?), une école bien loin des standards dans lesquels elle a baigné jusque là. Aussi, pour s'intégrer du mieux possible, du moins le pense-t-elle, Agathe va cacher sa situation aisée jusqu'à se créer une vie de pauvrette peinant à joindre les deux bouts.

Agathe, la protagoniste de Cours Florence

Agathe, dont le seul rêve est le théâtre ©LaValtynière

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan (scénario) et Pascal Valty (dessin)est une belle surprise mêlant comédie et chronique sociale. On se laisse prendre par l'histoire parfois loufoque, grâce à de formidables ressorts comiques, mais qui pourrait bien s'inspirer de faits réels (en tout cas on y croit!).
Le dessin tout en noir et blanc se marie parfaitement bien au scénario et laisse bien transparaître les émotions des personnages hauts en couleurs. Et puis on se retrouve parfois dans le personnage d'Agathe car les deux auteurs, à travers elle, nous parlent aussi de rêves et d'ambitions qu'on a tous eu à son âge! Bref, Cours Florenceest une lecture rafraîchissante qui surprend par sa profondeur. D'ailleurs lorsque l'on referme cet album on se laisserait volontiers tenter par une deuxième lecture pour être certain de l'apprécier dans toute sa teneur et de ne pas être passé à côté de toutes ses subtilités.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants