ZOO

Un peu beaucoup (Septembre 2020)

couverture de l'album Un peu beaucoup

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Olivier TallecDessin : Olivier Tallec

Genres : Aventure

Public : De 3 à 11 ans

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Le charmant écureuil de C’est mon arbre est de retour et visiblement, encore propriétaire et amoureux de son arbre ! Avec toujours autant d’humour et de finesse, l’auteur nous livre une fable écologique et anti-consumériste intelligente et pertinente.

Un arbre c’est fragile, il faut en prendre soin, s’occuper de lui comme d’un ami et il prendra soin de nous en retour. Voilà ce que nous explique cet écureuil absolument adorable. Parfois son arbre lui donne des pommes de pin, mais il faut les manger avec parcimonie, parce que sinon, il n’y en aura plus, mais bon il y aura toujours les aiguilles et puis petites branches, et puis le tronc…



C’est fragile un arbre, il faut en prendre bien soin. Il faut s’en occuper comme d’un ami



Notre petit écureuil aime toujours autant son arbre et a bien compris qu’il doit en prendre soin et le ménager s’il veut le garder le plus longtemps possible. Mais la gourmandise aura raison de ce petit rongeur un brin égoïste. Et si notre petit héros n’était pas si parfait sous ses airs d’écureuil modèle? Un peu comme nous tous ? Grâce à un texte simple, plein d’humour, sur un rythme redondant comme une petite mélodie, Olivier Tallec fait passer son message de manière naturelle. Un texte piquant, drôle et simplement efficace qui n’est jamais moralisateur ou culpabilisant, ponctuée d’une chute tellement savoureuse !

Avec ses grands yeux ronds, son visage et ses poses si expressives, sa posture toute fière, ce petit écureuil au caractère bien trempé est charmant et attachant. Le décalage entre les paroles du rongeur, son air convaincu au possible et ses agissements envers son arbre rend la lecture si savoureuse et intelligente.

Sans grands mots ni leçons de morale mais avec un texte simple où l’humour prend toute la place, Un peu beaucoup transmet son message en finesse et parvient en quelques phrases et illustrations à sensibiliser les enfants aux danger de la surconsommation.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants