ZOO

Frink & Freud - Le patient américain (Janvier 2021)

couverture de l'album Frink & Freud  - Le patient américain

Éditeur : Casterman

Scénario : Pierre Péju, Lionel Richerand

Genres : Historique

Prix : 22.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5


Ce récit très dense explore un épisode méconnu de la vie de Freud : sa conquête des États-Unis et sa rencontre avec Horace Frink, un patient dont le destin aura été modifié à jamais par cette rencontre. Une BD érudite pour lecteur averti!

Sigmund Freud se rend aux États-Unis pour y présenter ses travaux. Ce Nouveau Monde l’attire autant qu’il le méprise pour son matérialisme. Sur place, il fait la connaissance d’Horace Frink, un jeune américain formé à la psychiatrie et à l’hypnose qui va devenir son patient. Manipulé par l’Autrichien dans le cadre d’une relation thérapeutique ambiguë, Frink sera amené à divorcer, à se remarier avec une riche héritière et à prendre la tête de la société psychanalytique américaine.


Une histoire peu connue de Freud aux États-Unis

Une histoire peu connue de Freud aux États-Unis
© Casterman

En s’intéressant une nouvelle fois à la rencontre de ce patient pas comme les autres aux prises avec Freud, thérapeute démiurge à la fois génial et contesté, sujet qu’il avait déjà parcouru dans son roman L’Œil de la nuit, Pierre Péju livre un récit présupposant de la part du lecteur une bonne connaissance des thématiques sous-jacentes. Sur la base d’éléments historiques, il recompose un destin singulier dans un récit dense. Cet album ne se parcourt pas d’un regard distrait.

Freud va installer sa Société psychanalytique américaine

Freud va installer sa Société psychanalytique américaine
© Casterman

De son côté, Lionel Richerand apporte à Freud toute la puissance de son univers visuel. L’auteur de « l’interprétation des rêves » se voit donc illustré avec toutes ses humeurs, pensées, fantasmes. Son patient aussi, avec toute la puissance onirique dont le dessinateur sait faire preuve. Le choix du noir et blanc est d’une grande richesse et véhicule avec brio le malaise qui se dégage de cet étonnant récit, tout en offrant de magnifiques planches à observer.

Article publié dans le Mag n°79 - Janvier - Février 2021

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants