ZOO

Autobiographie d'une courgette

couverture de l'album Autobiographie d'une courgette

Éditeur : Phileas

Scénario : K. Camille, Ingrid Chabbert, Gilles ParisDessin : Gilles ParisAuteur adapté :

Genres : Roman Graphique

Prix : 17.90€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    4.0
  • note lecteurs4.3
    2 notes pour 2 critiques

Le synopsis de l'album Autobiographie d'une courgette

Courgette vit seul avec sa mère alcoolique depuis le jour où son père est parti "faire le tour du monde avec une poule". Un jour où sa mère s'en prend au ciel, il trouve un revolver et essaie de "tuer le ciel". Sa mère tente de lui enlever l'arme, mais le coup part et la tue. Cet accident dramatique place Courgette aux Fontaines, un foyer pour enfants. Sa vie change radicalement, entre les "zéduc'" et les copains... mais surtout Raymond, le "gentil gendarme" et Camille, son amoureuse. "Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman" - Courgette, 9 ans."


La critique ZOO sur l'album Autobiographie d'une courgette

Depuis sa sortie en 2002, l’Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris aura déjà connu plusieurs adaptations dont le célèbre film d’animation en 2016, Ma vie de Courgette, césarisé et nommé aux Oscars. Pourquoi pas une adaptation en BD?

C’est Philéas, la toute jeune maison d’édition BD créée il y a un an, qui s’y essaie. Elle s’ouvrira à la création dans un second temps, mais consacre ses premières publications à des adaptations d’auteurs à succès (Michel Bussi, Franck Thilliez, Marc Lévy, Victoria Hislop, Gilles Paris…). On retrouve donc l’histoire d’Icare, surnommé Courgette, gentil petit garçon de neuf ans vivant seul avec sa mère alcoolique et violente. Un jour, sa maman meurt… Une mort provoquée par accident par l’enfant battu. Autant victime que coupable, Courgette va être pris en charge par des adultes aussi bienveillants que possible, et découvrir une nouvelle famille à l’orphelinat. Surtout Camille, son âme sœur…

Courgette vit seul avec sa mère alcoolique

Courgette vit seul avec sa mère alcoolique © Phileas

Bien qu’écrit à la première personne, ce n’est pas une véritable autobiographie de l’autrice même si elle s’inspire de la réalité vécue par les enfants placés, qui n’ont plus personne pour les aimer. Prouvant qu’avec un peu d’amour et les bonnes rencontres on peut tout faire, ce livre a marqué des générations de lecteurs, puis de spectateurs, dans un scénario adapté par Céline Sciamma au cinéma.

Fleur de Courgette

Exercice toujours très périlleux que l’adaptation en BD! Ne pas trahir l’auteur, ni le ressenti et les souvenirs des primo lecteurs tout en livrant sa vision, c’est un numéro de jonglage de couteaux à double tranchant… Mais ici, c’est Ingrid Chabbert qui s’y colle, tirant son scénario sur un chemin à la découverte d’une Courgette, que l’on n’avait jamais emprunté! Le dessin, confié à Camille K., oscille entre l’onirisme propre au récit et le réalisme brut nécessaire à l’histoire. On y retrouve évidemment les ressorts principaux du livre, tout en découvrant une couleur un peu différente de cette histoire d’enfance fracassée.

La vie de Courgette va changer

La vie de Courgette va changer © Phileas

Tendre, violent, poétique et réaliste, tout est dans l’histoire d’Icare qui tente de s’envoler vers sa vie. Pas simple d’aller de l’avant quand tous ceux que l’on a aimés sont restés dans le passé. On dit toujours que ce sont les failles et les brisures qui laissent passer la lumière: en voilà une nouvelle preuve avec ce one shot.


Retrouvez l'article dans le Mag n°81 de Mai-Juin 2021

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de soso

4.5

Il y a dans ce texte tant d'affection et d'altruisme, tant de tendresse, de délicatesse, de sensibilité, de tendreté et de drôlerie que notre cœur se met à fondre dès les premiers moments de lecture.

Le 14/05/2021 à 16h47

note de la critique de isa2508

4.0

Une BD originale !

Le 02/05/2021 à 11h26