ZOO

Mademoiselle Baudelaire

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.5 pour 2 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

2 Critiques Presse

note de la critique

Le livre s'ouvre par une séquence onirique. Juchées sur Notre-Dame de Paris, deux silhouettes se détachent : une Sphinx noire et sensuelle et Baudelaire, doté d'ailes blanches démesurées. Ce dernier évoque un triste ange déchu, petit homme à l'apparence dérisoire qui porte une voilure bien trop grande. La référence à L'Albatros est évidente. Par cette métaphore, Yslaire énonce le sujet de Mademoiselle Baudelaire. Plus qu'une biographie de l'auteur des Fleurs du Mal, c'est un le portrait d'une relation qu'il dresse : celle du dandy maudit [...]

note de la critique

Charles aime Jeanne. Il l’idéalise, la chérit et accède à ses désirs sexuels insatiables. Jusqu’à la syphilis, aux disputes, aux jalousies, aux discordes, à la rupture. Le retour. Puis, de nouveau, la rupture... Yslaire montre avec un immense talent le rôle essentiel qu’a joué la Vénus noire dans l’existence de Baudelaire pour qui elle était bien plus qu’une muse.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants