ZOO

Fable Toscane et autres récits (Février 2021)

couverture de l'album Fable Toscane et autres récits

Éditeur : Mosquito

Scénario : Sergio ToppiDessin : Sergio Toppi

Prix : 18.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

9 ans après sa disparition, Sergio Toppi reste plus vivant que jamais avec les éditions Mosquito qui nous proposent deux nouveaux albums du maître. Une très belle occasion de redécouvrir une œuvre riche et fascinante qui nous offre ici de vieux contes toscans ou japonais. Dépaysement garanti!

Au fil des années, Toppi s’est imposé comme l’un des grands maîtres de la bande dessinée. Par sa personnalité graphique, cette manière de se tenir entre l’illustration et la narration, tout en nous plongeant dans des ambiances fabuleuses qui réhabilitent la splendeur d'un lointain passé, qu'il soit oriental, amérindien ou simplement européen.

Contes et légendes en compagnie de Toppi

Contes et légendes en compagnie de Toppi © Mosquito

Avec « Fables Toscanes et autres récits », Toppi évoque, à travers cinq « contes », l'Italie, son histoire et ses mystères. L’ensemble reste assez anecdotique, toutefois, un récit se distingue largement du reste, une fable toscane qui nous entraîne dans les pas d’un vieil homme qui, à l’issue d'une modeste sieste sur une petite colline, se retrouve étrangement et sans raison projeté plusieurs décennies dans le futur, l’amenant à refaire sa vie, loin de tous ceux qu’il a pu laisser derrière lui, sans qu’il n’ait marqué la mémoire collective. L’artiste insiste ainsi sur l’aspect éphémère de ces vieilles histoires qui traversent le temps en se chuchotant, au fil des époques. Une simple histoire ou deux enfants se réfugient dans une église devient une anecdote que l’on se raconte en passant à côté d’une ruine. Chaque lieu se retrouve ainsi habité d’une rumeur et c’est peut-être ce qui caractérise l’Italie qui se devine dans ces pages.

Des dessins époustouflants du maître milanais

Des dessins époustouflants du maître milanais © Mosquito

Pour Momotaro (publié initialement en 2017), Toppi revisite une vieille légende japonaise. Un garçon réussissant à vaincre des démons avec l’aide de son ami le renard qu’il aida jadis. Sous ses dehors folkloriques, ce second album montre surtout l’incroyable modernité du trait de l’artiste qui transforme chaque planche en tableau avec son encrage presque organique, nourrit de courbe décorative, d’ombres presque vivantes.

Avec ces deux albums, on est au cœur de l'Art de Toppi, un doux balancement entre illustration et bande dessinée, entre évocation et mémoire. L’essentiel en quelques cases! Inoubliable!

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants