ZOO

Le plus bel été du monde (Août 2021)

couverture de l'album Le plus bel été du monde

Éditeur : Les Fourmis Rouges

Scénario : Delphine PerretDessin : Delphine Perret

Collection : FOURMIS ROUGES

Public : De 1 à 15 ans

Prix : 19.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Personnel et incroyablement universel, le nouveau livre de Delphine Perret nous plonge, le temps d’un été, dans la vie d’un enfant et de sa maman, magnifiant la force et le pouvoir des « petits riens » de la vie, si simples et pourtant si nécessaires.

Le plus bel été du monde raconte cet été passé dans la maison familiale, en pleine campagne. Un été sans rien d’exceptionnel semble t-il, fait d’émerveillements, de découvertes, de moments en famille et de petits bonheurs. Delphine Perret sublime la capacité qu’ont les enfants à s’émerveiller constamment et si facilement de chaque petite chose qui les entoure et qui fera de cet été le plus beau des étés.

Le récit est fait d’une succession de tableaux, comme des instants volés ou clichés photographiques, à l’image des souvenirs qui nous resteront à la fin des vacances. Ainsi, se suivent une cueillette de mûres, l’observation des insectes, une attente interminable devant des cookies qui refroidissent ou encore une balade en forêt. C’est à travers ces moments ordinaires mais si importants que se joue l’apprentissage d’un enfant et son inscription dans le monde. Avec un scénario simple et épuré, l’autrice aborde en filigrane la force du souvenir, les relations parents-enfants, les transmissions inter-générationnelles, ou encore la constance d’un lieu. Il se dégage de cet album beaucoup d’émotions, de la tendresse, de la joie et un amour véritable et intemporel. On y trouve l’ordinaire, le quotidien, le rire, la confiance, l’amour et la simplicité. Le texte est beau, minimal et souvent silencieux.


Les sentiments passent efficacement par les dessins de Delphine Perret

Les sentiments passent efficacement par les dessins de Delphine Perret
© Les fourmis rouges, éditions 2021

Le talent d’illustratrice de Delphine Perret permet en effet une véritable économie de mots, les sentiments passant efficacement par les dessins. Le temps semble étiré, ralenti. On se plaît à s’arrêter un instant devant les magnifiques paysages, en rêvant à nos prochaines escapades.

De belles émotions positives nous submergent encore bien longtemps après la dernière page. Le plus bel été du monde, album splendide, tout en finesse, fait un bien fou, il apaise et revigore en ce début d’automne, laissant un petit goût d’été en nous. Une vraie réussite !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants