ZOO

Tassili - Une femme libre au mésolithique

couverture de l'album Tassili  - Une femme libre au mésolithique

Éditeur : La Boîte à Bulles

Scénario : Maadiar, Fréwé, Frédérique Rich

Collection : Hors-Champ

Genres : Aventure

Prix : 20.00€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    4.0
  • note lecteurs3.5
    1 note pour 1 critique

Le synopsis de l'album Tassili - Une femme libre au mésolithique

A la fin du paléolithique, un clan de chasseurs-cueilleursévolue au coeur du Tassili, une région saharienne alors riche en faune et en flore. Au sein de ce groupe vit Djaré, une jeune femme avide de liberté, d'amour et de changement. Djaré est une fille habile de ses doigts : elle aime confectionner des outils et a découvert que les plantes pouvaient se semer, la terre se travailler... Mais n'est-ce pas contrarier les esprits ? Djaré aime Doro, un vaillant chasseur. Mais, comme toutes les femmes du clan en âge de procréer, elle n'a le droit de se donner qu'à Ghat, le meilleur guerrier de la famille. Djaré aimerait prendre son autonomie. Et pense que le clan devrait bien plus se mélanger avec d'autres clans, ne pas continuer à se reproduire qu'entre eux. Tassili, c'est l'histoire d'un combat pour l'émancipation, du combat d'une femme qui lutte pour permettre le passage à un nouveau mode de production et de vie, d'une femme qui lutte aussi pour l'amour, pour que...

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album Tassili - Une femme libre au mésolithique

Combien de héros connaissez-vous qui nous viennent du néolithique ? Pardons… Connaissez-vous des histoires traitant du néolithique ? C’est quoi, en fait, l’Histoire du néolithique ? Un album peut répondre à toutes ces questions et vous faire passer un bon moment de lecture : Tassili – une femme libre au néolothique, de Maadiar et Fréwé, aux éditions La boîte à bulles.

Aujourd’hui, la Tassili est un désert marocain. Mais il y a 12 000 ans, c’était un lieu de vie luxuriante parmi lesquels l’Humanité se développait. Djané est une jeune femme qui vie là avec sa tribu. Un homme la domine, celui qui est le plus fort, celui qui possède les femmes, dont Djané. Mais Djané est un esprit inadapté à ce fonctionnement. Elle veut autre chose. Elle pense différemment. Elle voudrait choisir son homme. Elle voudrait cesser de vivre en nomade. Elle voudrait planter les graines que la tribu mange, pour les faire pousser et en trouver plus facilement. Mais une femme seule peut-elle aller contre toute la tribu ?


Incarner un changement de civilisation


Quand il s’agit de raconter des histoires liées à la Préhistoire, un écueil se dresse : l’absence de sources écrites. Il n’y a pas d’histoires qui nous viennent de cette époque. Les seules traces sont celles de l’archéologie voir de la paléontologie, et celles de l’art rupestre. Des dessins sur parois qui sont présents en Tassili et qui orientent donc le récit proposé dans cet album.



Tassili - Une femme libre au mésolithique

Tassili - Une femme libre au mésolithique
© La boîte à bulles, éditions 2022

Mais le vrai sujet, ce n’est pas l’art en lui-même, c’est l’évolution de l’espèce humaine. Sa sédentarisation et les effets que cela a produit sur l’organisation sociale de l’époque. Djané incarne tout cela. Elle incarne une évolution des rapports sociaux, un rapport différent à la nature… Elle est notre ancêtre à tous ou presque.

C’est une héroïne symbole pour cette préhistoire dont nous ne savons rien. Et une héroïne passionnante à suivre. C’est donc une belle réussite pour Maadiar, scénariste encore peu publié.


Le décor et des corps


Fréwé, la dessinatrice, est elle-aussi peu connue alors qu’elle publie son travail depuis presque 15 ans. Sa proposition est tout à fait convaincante. Elle a deux grands enjeux, reconstituer une nature luxuriante qui est un personnage à part entière, et donner à voir des corps humains et des corps sociaux qui sont essentiels aux enjeux du récit. Dans tous les cas, le résultat est tout à fait à la hauteur. Les planches sont lumineuses, l’action bien traitée. On lirait volontiers de nouvelles planches de cette artiste, afin de la voir progresser au fil des réalisations.



Tassili - Une femme libre au mésolithique

Tassili - Une femme libre au mésolithique
© La boîte à bulles, éditions 2022

Tassili est donc une œuvre pédagogique, réflexive et immersive. De très bonnes qualité pour une docufiction tout à fait convaincante et traitant d’un sujet inhabituel.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaire et critiques (1)

note de la critique de NGOU

3.5

L'histoire du combat d'une femme lors du mésolithique pour se libérer, elle et son clan, des veilles traditions.

Le 01/08/2023 à 14h15