ZOO

Le sang des immortels (Octobre 2021)

couverture de l'album Le sang des immortels

Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Scénario : Françoise Ruscak, Francesco TrifogliColoriste : Studio MAKMA

Genres : Science-Fiction

Prix : 22.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Un petit groupe d’hommes et de femmes affrontent mille dangers sur une planète sauvage. Un récit de SF prenant, épique, et une dose de réflexion sur les conséquences de l’immortalité. Une belle aventure sur une centaine de pages.

Une seule personne revient de l’expédition sur la lointaine planète Vefébro. Un survivant... devenu quasi immortel en buvant le sang d’un drac, un des nombreux animaux peuplant ce monde hostile. L’immortalité. Une motivation suffisante pour envoyer une nouvelle expédition sur Vefébro.

Toutefois, rien ne se passe comme prévu. Un saboteur semble être dans le groupe. Mais qui ? De plus, des animaux extrêmement agressifs déciment peu à peu le petit groupe. Un allié dans la place est le bienvenu : Henji Hesac, autre survivant de la première expédition, robinson aux faux-airs de Keanu Reeves. Il a appris à survivre en ces lieux où la vie est plus que fragile. Mais leur dit-il vraiment tout ce qu’il sait ? D’autant plus que nous découvrons bientôt qu’une espèce humanoïde intelligente, les Aldéradiens, vit également sur cette planète. Quel est le secret du sang des immortels ? Quel est le prix de l’immortalité ?


Francesco Trifogli a bien campé les personnages principaux par son trait au formalisme très classique

Francesco Trifogli a bien campé les personnages par son trait au formalisme très classique
© Les Humanoïdes Associés, éditions 2021

Le dessin très réaliste de Francesco Trifogli, qui a travaillé par ailleurs dans le comics et l’érotique, fait des merveilles pour rendre cette planète crédible, dépaysante, terrifiante. Sa mise en scène en jette. Il a bien campé les personnages principaux par son trait au formalisme très classique, parfois un peu froid. Cependant, c’est surtout dans la faune et la flore extra-terrestre que le dessinateur se transcende, nous entraînant dans un monde envoûtant, que nous prenons plaisir à explorer.

Le scénario de Françoise Ruscak est une adaptation d’un roman de Laurent Genefort. Certains raccourcis, sans doute nécessaires pour l’adaptation en BD, se ressentent, et on devine à l’avance certains rebondissements, mais le résultat reste de bonne tenue. Le lecteur prend plaisir à s’immerger dans cet univers. Elle travaille un bon matériau, c’est du plaisir. Jusqu’à la dernière page.

Le sang des immortels est un chouette trip de SF. Et qui donne envie de lire le roman. Bon signe...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants