ZOO

L'Incroyable histoire des animaux (Octobre 2021)

couverture de l'album L'Incroyable histoire des animaux

Éditeur : Les Arènes

Scénario : Karine Lou MatignonDessin : Jacques Olivier Martin

Prix : 21.90€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

4.0

Dessin

3.0

Après l'exceptionnelle et Incroyable histoire du vin, Les Arènes poursuivent leur projet éditorial pédagogique en BD. Cette fois, Karine-Lou Matignon, une spécialistes du monde animal et Olivier Martin (La guerre invisible, J'ai tué... Marat, Cases blanches...), s'attaque à l'incroyable histoire des êtres vivants sur lesquels on s'est longtemps trompés : les animaux.

Saviez-vous que le poulpe possède des facultés d'anticipations, de conception et de création qui ressemblent à celles de l'homme ? Que le lapin n'a fait son apparition sur Terre qu'au XVIe siècle, contrairement au chien dont on connaît l'existence depuis quinze mille ans ? Connaissiez-vous le rôle de messages des pigeons voyageurs pendant la Guerre des Tranchées ?

Ce sont quelques-uns des détails dont regorge L'Incroyable histoire des animaux. Karine-Lou Matignon, la scénariste, n'en est pas à son coup d'essai concernant le monde animal : elle a, en effet, publié de nombreux livres aux sujets de ces petites ou grosse bêtes qu'on aime tant. Alors pourquoi, pendant des siècles, les avoir relégué au rôle de subalterne des humains ? Car à bien y réfléchir, la preuve est faite depuis longtemps que les animaux ressentent et ne sont pas des machines. Il n'y a pas d'espèces plus importantes que d'autres. C'est un des messages que fait passer cette BD réussie.

La narration est fluide et le récit plein de vivacité

La narration est fluide et le récit plein de vivacité
© Les Arènes, éditions 2021

Si les planches paraissent chargées au premier abord, la fluidité de la narration et la vivacité d'un récit plein de richesse chassent très vite cette appréhension l'horizon des 160 pages : ça se laisse lire tout seul. Malheureusement, le coup de crayon d'Olivier Martin n'arrive pas tout à fait à la cheville du texte, et c'est un peu dommage pour apprécier pleinement cette bande dessinée. Son trait manque de fantaisie et fait parfois penser aux anciens livres illustrés au graphisme un peu figé.

Mais que les lecteurs intéressés par les animaux en particulier et la connaissance en général soient rassurées : la petite différence de niveau entre texte et dessin n'entrave en rien la lecture d'une BD qui, si elle n'égale pas l'Incroyable histoire du vin, donne quand même envie de plonger plus profond dans cette collection. Ça tombe bien, il existe aussi L'Incroyable histoire de l'immortalité, de la cuisine, de la géographie, de la littérature, de la médecine, du Canard enchaîné, du sexe (en deux tomes car le sujet est vaste) et de la Ve République. Et toutes ces incroyables histoires à venir.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants