ZOO

Je suis le cauchemar ! (Mars 2022)

couverture de l'album Je suis le cauchemar !

Éditeur : Flammarion

Scénario : Fay/maupome Du, Frédéric MaupoméDessin : Fay/maupome Du, Laure Du Fay

Collection : PETITE ENFANCE

Genres : Humour

Public : De 1 à 15 ans

Prix : 5.95€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.0

Quel est donc ce monstre bizarre qui se glisse dans les tiroirs, sous les placards, dès qu'il fait noir ? La réponse dans ce chouette petit album, qui raconte et dédramatise intelligemment la peur du cauchemar...

En voilà, un beau spécimen de cauchemar ! Une tête en forme de nuage poilu, des petites dents pointues, un regard en coin et une queue de diablotin : celui-ci n'a pas l'air bien méchant. Et pourtant ! Comme ses congénères, il fait depuis tout temps la terreur des enfants. Heureusement, un gros câlin des parents suffit à le faire déguerpir sur le champ.


Je suis le cauchemar ! est un joli petit album à destination des tout-petits, qui aborde avec humour et légèreté cette angoisse universelle enfantine. Ce vilain cauchemar prend vie sous les traits d'un drôle de personnage à l'allure biscornue, et revient menacer sa victime à chaque page, comme une petite ritournelle flippante. Jusqu'à l'intervention parentale quasi divine, qui le fait fuir à coup sûr... Car aucune peur ne résiste aux bras rassurants d'un adulte bienveillant.

Si le cheminement du récit fera frissonner agréablement les jeunes lecteurs, la conclusion sans appel les rassurera et leur permettra de s'endormir paisiblement. Le texte, tout en rimes et plein de malice, se prête agréablement à la lecture à haute voix. Le dessin présente quant à lui une vraie signature graphique, originale et colorée. Le petit format et les pages cartonnées sont également bien adaptés pour résister aux petites mains mignonnes, mais pas toujours très délicates.

Un album plutôt bien réussi, dans le fond comme dans la forme, à glisser dans la bibliothèque de tous les enfants qui appréhendent l'heure du coucher !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants