ZOO

BTK - Dennis "Bind Torture Kill" Rader

couverture de l'album BTK  - Dennis "Bind Torture Kill" Rader

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Collectif, Stéphane Bourgoin, Sergio Monjes, Jean-David Morvan, Facundo Teyo

Collection : Serial Killers

Genres : Historique

Prix : 17.50€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.5

    Dessin

    3.5
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album BTK - Dennis "Bind Torture Kill" Rader

Dix meurtres en 17 ans de méfaits. Dennis Rader est un tueur en série américain surnommé le BTK Killer pour "Bind, Torture and Kill" soit "Attacher, Torturer et Tuer" , son modus operandi. Il l'a lui-même reconnu, il aimait torturer des animaux étant petit, une caractéristique qu'on retrouve régulièrement chez les tueurs en série. Rader est responsable de la mort de 10 personnes (dont 2 enfants), ses "projets" comme il les appelait. Il attendait les victimes dans leur maison et les séquestrait avant de les étrangler. S'il ne les violait pas, il a affirmé lors de son procès avoir agi pour répondre à des pulsions sexuelles. Son dernier crime date de 1991, mais il ne fut arrêté qu'en 2005, après avoir recommencé à envoyer des lettres anonymes aux médias et à la police pour se vanter de "son oeuvre" . Pourquoi ? Parce qu'il s'ennuyait... Etienne Jallieu obtient à grand peine l'autorisation d'aller l'interviewer dans sa prison : El Dorado correctional Facility,...

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album BTK - Dennis "Bind Torture Kill" Rader

BTK est le 5ème album de la série Glénat consacrée aux tueurs en séries. Après les épisodes consacrés à Ted Bundy, Michel Fourniret, Gérard Schaeffer et Edmund Kemper, Jean-David Morvan nous dévoile maintenant la vie de Dennis Rader surnommé « Bind Torture Kill ». Au travers d’une interview accordée en prison à Etienne Jallieu, le tueur raconte sa vie, sa façon d’approcher et d’occire ses victimes.

Dennis Rader est originaire de Wichita dans le Kansas. Il y a toujours vécu et y a commis 10 crimes revendiqués entre 1974 et 1991. Pendant cette période, il a mené une vie normale. Il a travaillé notamment pour ADT Security Services de 1974 à 1988, il posait des alarmes chez des gens qui craignaient les méfaits du tueur en série. Il s’est marié et a eu 2 enfants. Ses enfants n’ont compris qui était leur père qu’au moment de son arrestation en 2005. Ce genre de situation interroge, on se demande comment ses proches n’ont pas pu avoir de doutes.

BTK - Dennis “Bind Torture Kill” Rader

BTK - Dennis “Bind Torture Kill” Rader
© Glénat, 2023

Jean-David Morvan, l’homme aux multiples talents, est le scénariste de tous les épisodes de cette collection alors que l’équipe de dessinateurs change à chaque fois. Le prolixe scénariste multi facettes, capable d’écrire des séries de science-fiction à grands tirages comme Sillage, de reprendre le personnage de Spirou ou de réaliser des livres historiques, s’intéresse ici aux tueurs en série. Ce thème largement traité par le cinéma, notamment avec le Silence des agneaux, n’avait pas été vraiment repris par la bande dessinée. Son approche est intéressante et instructive.

Le dessin est réalisé par une équipe de dessinateurs argentins peu connus en France dans un style très comics US. Il convient bien à ce type d’enquête. JD Morvan collabore avec toute une série d’auteurs qui travaillent à la façon des studios américains aussi bien sur cette série que sur l’album Magnum génération(s). On retrouve tous ces noms sur un ou plusieurs de ces albums. Le résultat manque un peu de charme et de style particulier mais il reste efficace.


Les 3 actualités autour de l'album BTK - Dennis "Bind Torture Kill" Rader

Toutes les actualités
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants