ZOO

Les représentants (Mars 2022)

couverture de l'album Les représentants
ma collection
mes souhaits
mes lectures

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Cinq saynètes écrites par un auteur de théâtre et transformées en BD, avec pour fil rouge que chacune d’entre elles se situe lors d’une journée de vote pour les élections présidentielles.

Le titre et la couverture de ce livre ne doivent pas vous tromper : on n’est pas ici dans l’essai politique. Le dramaturge Vincent Farasse a confié cinq histoires courtes à illustrer à quatre talents de la bande dessinée : David Prudhomme, Alfred, Anne Simon et Sébastien Vassant. Et comme ils ne sont que 4 pour cinq histoires, ils en ont dessiné une tous ensemble !

Si chaque situation évoque – parfois de façon fort anecdotique – le scrutin du jour et ses résultats, l’intérêt du livre est plutôt dans les personnages et leurs relations. Le livre s’ouvre avec l’histoire la plus faible, d’autant plus qu’elle est très fortement inspirée du Dieu du Carnage de Yasmina Réza, mais monte tranquillement en puissance dès la suivante pour prendre toute sa saveur dans les deux dernières : la quatrième est la plus originale, et la dernière la plus cynique et réaliste à la fois.

Les représentants

Les représentants
© Virages graphiques, 2022

Pas facile d’adapter du théâtre en BD, mais nos 4 artistes se sont brillamment sortis de ce piège grâce à leurs talents respectifs pour les échanges entre personnages aux attitudes justes, à une belle science de l’utilisation, ou non, des décors et de la mise en page, et enfin la judicieuse mais économique utilisation des couleurs.

Grâce aux dessinateurices, on déguste le livre avec plaisir. Il est une lecture accessible, intéressante, tranquillement ludique et révélatrice à la fois. Vincent Farasse a écrit des scènes centrées sur des conflits plus ou moins durs entre différents personnages. Il sait s’approcher du malaise sans forcément y plonger, mais aussi s’en saisir pleinement lorsqu’il le juge nécessaire. Ses échanges sonnent juste et on suit avec intérêt ces différents représentants du genre humain, parfaitement en phase avec nos propres préoccupations : c’est en cela que ce livre est réellement politique.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants