ZOO

Le cimetière des sargasses (Février 2022)

couverture de l'album Le cimetière des sargasses

Éditeur : Idées+

Scénario : RodolpheDessin : Alexandre Coutelis

Prix : 22.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Une balade au bout du monde d’un dandy et d’un marin, brillamment illustrée, qui n’aboutit pas dans un royaume perdu au milieu des marais, mais dans un cimetière marin où une société vit en autarcie. L’aventure au goût salé du fantastique.

Un yacht sur lequel la fête bat son plein jusqu’à ce qu’il soit percuté par un cargo. Par un concours de circonstances, tout le monde est évacué sauf le neveu du propriétaire du navire et un solide marin irlandais. Ces derniers ne peuvent que se laisser dériver dans cette épave flottante. D’étranges algues envahissantes les entourent bientôt tandis que des bruits inquiétants laissent entendre que quelque étrange animal sous-marin attend son heure. Les courants les font échouer dans un gigantesque cimetière marin où vit une étrange communauté dont l’égérie est Queen, une femme sculpturale. Une nouvelle vie ? A moins qu’un kraken...

Rodolphe nous conte un récit d’aventures maritimes, dans un premier temps. Avec un beau tempo. Des périodes où le temps s’étire, au gré des courants. Des phases d’accélération, également, du fait des événements. La 2nde partie du récit se passe essentiellement dans ce cimetière des Sargasses et on pourrait regretter de ne pas en apprendre davantage sur ces lieux, leurs principaux protagonistes fantasques ou inquiétants. C’est un peu comme dans un rêve... virant au cauchemar.

Le cimetière des Sargasses Intégrale

Le cimetière des Sargasses Intégrale
© Idées plus, 2022

Al Coutelis nous gratifie d’un dessin splendide, souvent synthétique par souci d’efficacité, mais pouvant se montrer généreux telles les vues sur les bateaux ou certains plans sur les personnages comme celui de la 2nde case de la page 78, faisant fortement penser à du Jijé. L’occasion de se rappeler que Coutelis a réalisé l’album Vol de nuit, un Tanguy et Laverdure.

Singulière histoire que celle de cette BD, avec un 1er tome paru dans les années 80 chez Dargaud, avant une nouvelle mouture redessinée dans les années 2010 chez un petit éditeur corse, motivée par la commande du 2nd tome permettant (enfin) de clore l’aventure. Aujourd’hui, cet album publié par Idées Plus, formant une intégrale se lisant d’une traite.

Un récit au goût salé, d’embruns, d’algues et de crabe...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants