ZOO

L'enfant prodige (Juin 2022)

couverture de l'album L'enfant prodige

Éditeur : La Cinquième Couche

Scénario : Michael KuppermanDessin : Michael Kupperman

Prix : 25.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

Une histoire de génie

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

3.0

Joel Kupperman, du haut de ses 7 ans, est l’enfant prodige le plus connu des Etats-Unis, star de l’émission de radio des années 1940 : Les incollables. Le petit génie grandit et vient l’heure de retourner à une vie normale. Mais Joel Kupperman ne se remettra jamais de cette enfance sous les projecteurs. Son fils raconte avec brio cette Amérique des enfants stars et sa relation avec son père. Émouvant.

Le petit garçon lève haut la main et, alors que toute l’Amérique est suspendue à son poste de radio, il résout un complexe problème de maths. Cet enfant, star des Incollables, s’appelle Joel Kupperman. En pleine Seconde Guerre mondiale, il incarne l’insouciance et le divertissement. Juif, il devient aussi un symbole de la résistance américaine face à l’Allemagne fasciste. Il côtoie les plus grands acteurs et politiques. Mais il a tout oublié de cette période. Lorsque son fils lui pose des questions, il n’a le droit qu’à des demi-réponses, faussées par la maladie d’Alzheimer mais aussi par une souffrance très profonde.

Michael Kupperman, lauréat du prix Eisner, fait la biographie de son père. L’album est prétexte à une analyse de la vie des enfants stars, du monde du showbiz et des jeux concours télévisés frauduleux. La grande et la petite histoire s’entremêlent avec l’histoire de ce père blessé et de ce fils en quête de ses origines pour comprendre son présent.

L'enfant prodige

L'enfant prodige
© La cinquième couche, 2022

L’enfant prodige, mon père le génie des tournois nous frappe d’abord par son très joli petit format dont la prise en main est très agréable. Le dessin de Michael Kupperman est sobre. Le photoréalisme, parfois figé, livre des instantanés comme autant de souvenirs et coupures de journaux de l’Amérique des années 1940.

Soumis au comité de sélection du Festival International de la Bande dessinée par la maison d’édition La cinquième couche, L’enfant prodige aurait toute sa place dans le palmarès final.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants