ZOO

La couleur des choses

couverture de l'album La couleur des choses

Éditeur : Cà et là

Scénario : Martin PanchaudDessin : Martin Panchaud

Prix : 24.00€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • note lecteurs5.0
    2 notes pour 1 critique

Orange is the toughest colour

Simon a une adolescence pas évidente : gros, il est victime de harcèlement. Jusqu’au jour où une voyante lui prédit une victoire au tiercé. De là, sa vie change drastiquement : sa mère est plongée dans le coma, son père en cavale… De malheurs en malheurs, Simon va quitter le monde de l’enfance. Un récit initiatique hypnotisant.

Simon a 14 ans et une vie pas facile. Les caïds du quartier lui en font voir de toutes les couleurs parce qu’il est gros. Afin d’obtenir l’admiration des petits voyous qui le persécutent, il se lance dans la livraison de courses à domicile pour obtenir un peu d’argent. Sa première cliente, une voyante, le paye en lui prédisant le vainqueur d’une course hippique. Simon parie alors tout l’argent de son père et remporte 16 millions de livres ! Courant annoncer la bonne nouvelle, il retrouve sa mère dans un bain de sang ; son père, disparu… Commence alors une aventure folle dont personne ne sortira indemne.

La couleur des choses est le premier roman graphique de Martin Panchaud. D’abord connu pour SWANH.NET, l’auteur est un ovni de la narration et de l’illustration. Toutes ses histoires sont racontées en vue plongeante, entre le pictogramme, l’infographie et le « mexicain vu de haut ». Sa technique de narration est à la fois minimaliste et pleine de détails. Découvrir toutes les astuces employées pour représenter tour à tour un coup de poing dans le foie et une course hippique vus de haut est un véritable plaisir.

La couleur des choses

La couleur des choses © Editions çà et là, 2022

L’intrigue suit Simon, anti-héros par excellence, qui a tout du Candide de Voltaire et de l’Oliver Twist de Dickens. L’humour noir se nourrit copieusement de la loi de Murphy poussée ici à son paroxysme : quand on pense que tout va mal pour Simon, une nouvelle péripétie nous prouve rapidement qu’il y en a encore pire !

La couleur des choses est un indispensable pour son originalité graphique et son acidité scénaristique !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaire et critiques (1)

note de la critique de bbn75

5.0

super BD je la conseille

Le 17/05/2023 à 10h11