ZOO

Diana d'un monde à l'autre (Août 2022)

couverture de l'album Diana d'un monde à l'autre

Éditeur : Milan

Scénario : Kalina MuhovaDessin : Kalina Muhova

Collection : Bande d'ados

Public : À partir de 6 ans

Prix : 12.50€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

Quand ça ne sent plus la rose...

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Une jeune fille se retrouve plongée dans un monde peuplé d’êtres minuscules dont la vie est bouleversée par la pollution humaine. Une fable écologique lumineuse, forte et tendre.

Diana doit quitter quelques jours la ville pour se rendre avec sa mère chez ses grands-parents à la campagne, son grandpère étant malade. Elle préférerait faire des crêpes comme elle vient d’en voir préparées à la télévision. Ça tombe bien, c’est la spécialité de sa grand-mère et celle-ci est d’accord pour qu’elles en réalisent ensemble. Mais l’élaboration de ce plat tourne vite au parcours du combattant… Alors qu’elle cueille des fraises, Diana tombe dans une rivière, heurte un arbre et se retrouve dans un autre monde : celui du peuple des roses !

Fable écologique et récit initiatique

Cet album est en quelque sorte une relecture contemporaine d’une partie des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, celle consacrée au voyage à Lilliput. La satire sociale se mue ici en fable écologique légère, profonde et réjouissante, mais claire et précise par son propos : les humains saccagent la planète et ses différentes formes de vie en produisant massivement des objets qui sont pour beaucoup inutiles. Kalina Muhova, jeune autrice bulgare installée en Italie, ancre cette fable dans un récit initiatique plus ample. Elle accorde ainsi de l’importance au passage de la ville à la campagne comme à la collaboration entre les générations et, plus largement, à l’ouverture sur l’autre et à ce qui rassemble.

Diana d'un monde à l'autre

Diana d'un monde à l'autre © BD Kids, 2022

L’art de la douceur

Le dessin, doux, joue volontiers sur les rondeurs et accorde une belle place aux couleurs, nombreuses et délicates. S’il comporte çà et là quelques petites maladresses, celles-ci véhiculent une certaine fraîcheur qui colle parfaitement à l’histoire. Au fil des pages, Kalina Muhova affine son récit, toujours plus luxuriant, varié et poétique. Ainsi, au terme du voyage proposé, il fait chaud au cœur !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants