ZOO

Monsieur Léon T.1

couverture de l'album Monsieur Léon T.1

Éditeur : Fluide Glacial

Scénario : Gouefflec arnaud Le, Arnaud Le Gouëfflec, Julien/CDMDessin : Julien/CDM

Genres : Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.90€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Monsieur Léon T.1

Ça ne se voit pas forcément tout de suite, mais Monsieur Léon est un héros. Un héros du quotidien. Un rebelle qui s'ignore, même quand il brave le couvre-feu ou fume un gros pétard sur le Pont-Neuf.   Finement dissimulé derrière l'apparence de monsieur Tout-le-monde, il traverse ce monde hostile en s'en foutant, sur un air de mambo ou de cha-cha-cha. Car Léon a un pouvoir  : il est doté d'une imagination sans limites. Et il a un secret  : il est amoureux. Créé par Julien Solé et Arnaud Le Gouëfflec durant la période de confinement, ce Chaplin des temps modernes reflète une époque qui tourne dingue : la pandémie, les drones de surveillance, la parano du smartphone.


La critique ZOO sur l'album Monsieur Léon T.1

Le scénariste Arnaud Le Gouëfflec et le dessinateur Julien Solé, tous deux installés à Brest, livrent une BD pleine de charme et d’imaginaire : Monsieur Léon, éditée chez Fluide Glacial, est un virtuose du quotidien.Il rompt la monotonie grâce à son amour pour la musique sud-américaine et sa voisine, Mademoiselle Sophie. Coup de cœur absolu pour ce héros d'un rare anticonformisme. 

Monsieur Léon est un virtuose du quotidien. Avec ce personnage haut en couleurs, même le confinement par sale temps de Covid prend des airs de fête. Ce petit bonhomme rond aux grosses lunettes semble mener une vie au rythme du métro-boulot-dodo. Mais contrairement aux apparences, il n’en est rien : avec Monsieur Léon, chaque jour est une surprise, chaque heure un chapiteau de cirque, chaque minute un émerveillement face aux petits tracas de l’existence.

Sauf que voilà, Monsieur Léon a un secret : en plus de son amour immodéré pour la musique sud-américaine, qu'il écoute en fumant de gros modèles (de cigares ou autres substances, on ne sait trop), il en pince un max pour sa voisine, Mademoiselle Sophie. Parviendra-t-il à lui déclarer sa flamme ? Hmmmm, rien de sûr...


https://images.lindependant.fr/api/v1/images/view/632eb945d25f9e338c02ebb8/large/image.jpg?v=1

Monsieur Léon
©Fluide Glacial, 2022

Dans cette BD fantasque aux allures de pochette-surprise, Arnaud Le Gouëfflec écrit un scénario émouvant, aux mille émotions décuplées par le dessin élastique et bondissant de Julien Solé. Les deux Brestois nous plongent dans le quotidien d’un personnage d’un autre temps, dont la relation avec sa voisine ressemble à s’y méprendre à celle de Gaston Lagaffe avec sa Mademoiselle à lui, Jeanne.

Cette BD rafraîchissante se dévore à pleines dents, comme les requins que Julien Solé, grand spécialiste du genre, n’a pas pu s’empêcher de dessiner. De quoi apporter encore un peu plus de mordant à un album qui donne la banane. Particulièrement prescrit pour les jours de pluie. Bizarre, à Brest, il ne pleut jamais. Ou alors que sur les cons, comme le dit Olivier de Kersauson.


L'actualité autour de l'album Monsieur Léon T.1


La bande annonce sur l'album Monsieur Léon T.1

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants