ZOO

Va au Japon (Septembre 2022)

couverture de l'album Va au Japon

Éditeur : Les Arènes

Scénario : Vahram MuratyanDessin : Vahram Muratyan

Prix : 20.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

Le livre idéal pour (re)découvrir le pays du Soleil levant

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Tant qu'on n'est s'est pas rendu au Japon, on a eu mal à imaginer, Européens, l'ampleur de son influence sur notre quotidien et nos cultures, si éloignées de la sienne. Au fil d'années de voyage, l'artiste Vahram Muratyan a engrangé un nombre incalculables de références et d'anecdotes auxquelles ils donnent vie dans un style graphique à la fois sobre et riche.

Les jeux vidéos Nintendo, l'univers kawaï, le mont Fuji, les sushis, les us et coutumes si diamétralement opposés à ceux des pays européens... C'est tout ce que donne à voir ce petit livre au contenu fourni. Par l'intermédiaire d'une image stylisée, chaque page évoque une anecdote, un conseil, un brin de philosophie, beaucoup de savoir-vivre mais aussi de consommation de masse et de tout un tas d'objets davantage basés sur l'envie et le désir que le réel besoin.

« En arrivant la première fois à Tokyo, je me suis demandé pourquoi j'avais attendu autant de temps pour y aller. » C'est la raison pour laquelle Vahram Muratyan, artiste et directeur artistique installé à Paris, a voulu transmettre ses multiples expériences, petites ou grandes, vécues au fil de nombreuses années de voyage au Japon. Le résultat, c'est ce petit livre diablement bien conçu, où le visuel est aussi essentiel que le contenu.

Va au Japon

Va au Japon
©Editions Les Arènes, 2022

Une page, un dessin et beaucoup de talents. Vahram Muratyan a l'art consommé de la synthèse. Ici les transports en commun, là un quartier, une mode vestimentaire, la naissance d'un mythe. Ou, plus simplement, le quotidien de cette population qui vit masquée, dans le contrôle de l'hygiène et du profond respect de la sphère intime, quitte à ne pas se serrer la main. C'est beau, les dessin font autant voyager que le texte et une seule envie vous habite après avoir fermé ce livre : prendre un vol pour le Japon. Ou, à défaut, rouvrir cet ouvrage à l'infini comme un des meilleurs livres de chevet.

Le pays du Soleil levant surprend autant qu'il fascine. Au détour de chaque rue, une aventure commence. La fantaisie est élevée au rang d'art et de mode de vie. Pourquoi quitter l'enfance une fois devenu grand ? Les Japonais le refuse. N'est-ce pas là un des plus belles qualités de vie que de refuser d'abandonner ce qui nous a construit une fois devenu adulte ? A méditer.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants