ZOO

Les Ouïghours, un peuple qui refuse de mourir (Octobre 2022)

couverture de l'album Les Ouïghours, un peuple qui refuse de mourir

Éditeur : Marabout

Scénario : Eric Darbré, Eric Darbré, Eliot Franques

Collection : Marabulles

Prix : 20.95€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

Une chute sans fin dans une nuit sans fond

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

3.0

Plus d’un million de personnes sont parquées dans des camps de détention en Chine. Des familles sont déchirées, des vies brisées. L’Etat chinois souhaite voir disparaitre un peuple tout entier, sa langue, sa culture. Mais le peuple ouïghour refuse de mourir dans l’indifférence. Une enquête aussi instructive que bouleversante.

Éric Darbré a 25 ans lorsqu’il écrit son premier article sur la répression sanglante du peuple ouïghour par le régime chinois. En 1996, il se rend au Xinjiang pour la première fois et revient avec des images glaçantes : destructions de villes, violences policières, stérilisations forcées de femmes. Alors que le jeune journaliste se bat pour voir son article publié en bonne place dans les journaux, on lui répond : « Les Yoghourts ? Tsss. Ça n’intéressera personne. » Éric Darbré ne renonce pourtant pas. Il se rend encore et encore en Chine, bien décidé à ouvrir les yeux du monde sur un génocide silencieux…

Éric Darbré, grand reporter, dresse l’histoire de la répression ouïghoure au prisme de son traitement médiatique. De 1996, avec quelques articles sur des attentats et leurs représailles, à 2014 avec les premières images de véritables camps de concentration, le journaliste passe en revue la destruction systématique d’un peuple et sa tardive dénonciation. Pendant plusieurs décennies, l’Etat chinois a exproprié, colonisé, réduit en esclavage, emprisonné, stérilisé et torturé plusieurs millions de chinois musulmans. Les Ouïghours, un peuple qui refuse de mourir permet de mieux comprendre le génocide dans toute sa complexité.

Les Ouïghours, un peuple qui refuse de mourir

Les Ouïghours, un peuple qui refuse de mourir
© Marabout, 2022

L’album permet aussi d’en apprendre davantage sur les rouages d’une enquête journalistique. On découvre en même temps qu’Éric Darbré l’horrible vérité grâce à des témoignages de rescapés, des rencontres avec des rebelles et des voyages au Xinjiang. En suivant le journaliste dans son long combat pour la médiatisation du génocide, on prend davantage conscience du devoir de dénonciation et d’information de la presse. L’indifférence médiatique des années 90 est confrontée aux intérêts des grandes puissances politiques mais aussi aux trajectoires et souffrances individuelles.

Eliot Franques, de son dessin nerveux et dynamique, nous transporte en Chine et en Turquie dans les pas d’Éric Darbré. Ses visages marqués, ses regards sombres, ses expressions dures traduisent avec justesse la douleur et la frustration de tout un peuple.

Une souffrance en chasse une autre, telle guerre concurrence telle autre. Aujourd’hui, on ne parle plus des Ouïghours dans l’actualité. Pourtant, Les Ouïghours, un peuple qui refuse de mourir a une fin ouverte. Et c’est à tout un chacun de l’écrire.

Éric Darbré a également réalisé un excellent documentaire disponible gratuitement : Ouïghours : Mécanique D'un Génocide Annoncé.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants