ZOO

Le match de la mort (Octobre 2022)

couverture de l'album Le match de la mort

Éditeur : Les Arènes

Scénario : Pepe GalvezDessin : Guillem Escriche

Genres : Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 20.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

« Le sport, c’est la guerre, les fusils en moins »

Note ZOO 2.5

Scénario

2.0

Dessin

2.5

« Le sport est la politique poursuivie par d'autres moyens ». Dans l’Ukraine occupée par l’Allemagne nazie, les organes de propagande l’ont bien compris. Afin d’apporter un peu de divertissement à des populations éprouvées et de montrer la puissance aryenne, quoi de mieux que d’organiser un match de foot ? Encore faudrait-il le gagner…

En 1941, en pleine Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne nazie envahie l’Ukraine. Commence alors une occupation violente, raciste et totalitaire. Après avoir été fait prisonniers dans des camps de concentration, d’anciens footballeurs ukrainiens retrouvent du travail dans une boulangerie industrielle de Kiev. En 1942, ces anciens sportifs de haut niveau reprennent le chemin des vestiaires. Et pour cause, l’Occupant organise un tournoi entre des équipes composées des différentes armées présentes sur le sol ukrainien. Le terrain devient un nouveau champ de bataille où occupants et occupés s’affrontent. Que le meilleur gagne…

Les Arènes BD édite un album d’abord paru en Espagne. Scénarisé par Pepe Gálvez, Le match de la mort a le mérite de faire référence à un événement unique de l’Histoire : une équipe de football ukrainienne l’emporte sur celle composée de soldats allemands en pleine Occupation. Mais, comme la propagande soviétique dans les manuels scolaires, cet album est très manichéen. L’intrigue et les trajectoires personnelles des joueurs sont romancées et parfois caricaturales. L’album manque de nuance alors même qu’il est présenté comme « réalisé à partir de faits historiques et documentés ». La trajectoire du FC Start est suffisamment exceptionnelle en tant que telle sans avoir à jouer sur des flous historiques.

Le match de la mort - Kiev, 1942.

Le match de la mort - Kiev, 1942. © Les Arènes BD, 2022

Le dessin réaliste de Guillem Escriche est assez classique. Parfois quelques poses ou angles sont maladroits, un peu moins travaillés que d’autres. Le découpage est bien réalisé, avec des dispositions originales des cases (notamment pour des passages de flashback ou d’ellipse narrative). Pour un premier album, c’est prometteur.

Le match de la mort est une bonne BD de divertissement sur un moment dramatique de la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’un match de foot est devenu une arme autant qu’une bataille.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants