ZOO

Asile !

couverture de l'album Asile !

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jocelyne Charrance, André HouotDessin : André Houot

Collection : 24x32

Genres : Fantastique, Historique

Prix : 14.50€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    3.0

    Dessin

    4.5
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Asile !

L'incroyable histoire vraie d'un Prince ottoman au Royaume de France. 1483. Quand le prince ottoman Djem, fils de Mehmet le Conquérant est conduit par ses protecteurs au château de Rochechinard dans la Drôme, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre. On se presse pour le voir en commentant ses coffres remplis de trésors. Menacé dans l'Empire par son propre frère, il a demandé l'asile aux chrétiens qui l'ont conduit ici dans cette lugubre "forteresse du vertige". Après avoir erré durant deux ans sur les terres chrétiennes et emprunté les routes sinueuses, il trouve enfin auprès de son hôte, Barrachin Alleman, l'asile tant espéré. Contre toute attente, une romance va bientôt naître entre ce prince étranger et la belle Philippine, fille du châtelain voisin, le comte de Sassenage. C'est le début d'un amour aussi passionnel et secret qu'interdit. Hélas, cette idylle semble condamnée d'avance et le sort du Prince demeure incertain, ses ennemis étant...

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album Asile !

André Houot nous raconte une histoire d’amour médiévale entre un prince ottoman réfugié en France et la fille d’une famille noble. Le cadre de l’histoire, parfaitement authentique, permet à l’auteur de représenter un Moyen Âge tel qu’il est rarement montré. Il est question d’amour, de prétendants, de politique, mais pas de batailles ou de guerres.

Au XVe siècle, le prince Djem, fils de Mehmet le Conquérant, dont le demi-frère au pouvoir cherche à se débarrasser, est réfugié en France. Il erre pendant 2 ans dans la chrétienté avant de trouver refuge au château de Rochechinard dans le massif du Vercors, accueilli par Barrachin Alleman. Lors de son séjour, il rend visite aux nobles voisins et tombera amoureux de leur fille Philippine Bérenger de Sassenage. Impossible à cause de la culture et la situation instable du prince, cette histoire d'amour permet d'observer les réactions de la société de cette époque. Le ballet des prétendants est incessant autour de la jeune fille et on perçoit le poids de la politique dans les décisions quotidiennes de la noblesse.

Asile !

Asile ! © Glénat, 2023

André Houot, habitant de la Drôme, choisit une histoire vraie près de chez lui pour dessiner de son trait hyperréaliste le Moyen Âge. On sent qu’il prend un réel plaisir à donner vie à ce château aujourd’hui en ruine. Il dessine à merveille les édifices de l’époque et on découvre la ville de Romans telle qu’elle était à l’époque. Avec des plans souvent en contre-plongée, on découvre des bâtiments grandioses. Il anime ces murs autant que ses personnages.

Si le scénario est avant tout un prétexte, on ressent parfaitement le plaisir qu’éprouve André Houot à faire revivre ce monde auquel il est attaché et dont il ne reste aujourd’hui que des traces. Ainsi, l’histoire est un peu mise de côté et c’est dommage, car au-delà de cette romance impossible, le personnage de Djem aurait gagné à être un plus étoffé, notamment sur son parcours, son passé, ses relations avec son peuple. L’album concentré sur une brève partie de sa vie laisse toutefois un peu sur sa faim.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants