ZOO

Charlotte Salomon - Les couleurs de l'âme

couverture de l'album Charlotte Salomon  - Les couleurs de l'âme

Éditeur : Nouveau Monde éditions

Scénario : Gian Marco de Francisco, Ilaria FerramoscaTraducteur : Aude Pasquier

Préface : Claudia Bourdin

Collection : nouveau monde graphic

Genres : Historique

Prix : 19.90€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.5

    Dessin

    3.5
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Charlotte Salomon - Les couleurs de l'âme

Harlotte Salomon (née à Berlin, 16/04/17 - morte à Auschwitz, 10/10/43) est une jeune artiste juive issue d'une famille prospère dont la mère s'est suicidée alors qu'elle n'avait que neuf ans. Elle fréquente l'école des arts purs et appliqués jusqu'en 1938, date à laquelle la montée de l'antisémitisme la pousse à s'enfuir dans le sud de la France pour vivre avec ses grands-parents. En 1941, vivant désormais seule, elle commence à peindre ce qui deviendra l'oeuvre de sa vie : plus de 1000 gouaches à caractère autobiographique. Ses séquences, présentées comme des fragments de film, sont parsemées de mots mais aussi de suggestions musicales contemporaines qui en font le script de tout une comédie musicale, des années avant que le genre soit à la mode. En 1943, elle confie son oeuvre au médecin local dans une grande valise avec le souhait qu'il "garde ceci en sécurité, c'est toute ma vie". En septembre de la même année, elle épouse un autre réfugié juif...

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album Charlotte Salomon - Les couleurs de l'âme

Un récit émouvant et vrai, une narration fluide, faisant découvrir la vie d’une jeune artiste juive allemande dans une famille pas simple. Elle mourra à 26 ans à Auschwitz, laissant en témoignage des centaines de peintures.

L’œuvre majeure de Charlotte Salomon « Vie ou théâtre » est composée de 800 gouaches racontant sa vie dans un concept proche de la bande dessinée. Certaines peintures sont des plans-séquences dans la mesure où l'on retrouve sur le même tableau plusieurs fois la même personne, montrant ainsi l’évolution de l’action. Des textes figurent parfois en complément. Charlotte est connue en France depuis l’ouvrage que lui a consacré David Foenkinos en 2014.

Charlotte Salomon

Charlotte Salomon, Les Couleurs de l'âme © Nouveau Monde Éditions

Charlotte Salomon, Les Couleurs de l’âme est un roman graphique italien dont la traduction permet de découvrir le travail du dessinateur de BD (et architecte) Gian Marco de Francisco et la scénariste (et écrivaine) Ilaria Ferramosca. Les auteurs ont réussi un récit émouvant, nous faisant entrer dans la vie de Charlotte, nous partageant ses souffrances et ses espoirs. Ils se sont attachés à conter son histoire personnelle afin de permettre de mieux appréhender son œuvre, car les deux sont intimement liées.

Nous découvrons donc une famille juive berlinoise dans les années 30, aisée, mais marquée par le suicide de la tante, puis de la mère de Charlotte. Et bien sûr, subissant l’oppression de plus en plus forte du nazisme. D’un caractère affirmé, la jeune fille convainc son père qu’elle fera les Beaux-Arts, où elle réussit à se faire admettre, bien que Juive. Une histoire d’amour avec un homme plus âgé, professeur de chant de sa belle-mère, la marque avant qu’elle ne parte rejoindre ses grands-parents sur la Côte d’Azur pour fuir le danger nazi. Le dessinateur s’est inspiré de ses gouaches pour composer certaines planches. Il utilise souvent les plans-séquences dans l’esprit de l’œuvre de Charlotte.

Vie ou théâtre ? a été publiée intégralement par les éditions Le Tripode, mais on peut aussi accéder en ligne aux 800 gouaches. Une belle découverte, comme cette BD.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants