ZOO

Océan Express

couverture de l'album Océan Express

Éditeur : L'Association

Scénario : François AyrolesDessin : François Ayroles

Collection : Eperluette

Prix : 25.00€

  • ZOO
    note Zoo4.5

    Scénario

    5.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Océan Express

Pas très commode de se retrouver en vacances sans ses affaires... Océan Express débute avec un infortuné échange de bagages le quai d'une gare : ce n'est qu'arrivés à destination qu'Adèle et Julien se rendent compte de leur erreur. Qu'il en soit ainsi, ils vont tenter de profiter de leur séjour tout en s'efforçant de mettre la main sur la valise échangée. Servi par une ingénieuse narration en miroir, Océan Express nous permet de suivre simultanément les aventures d'Adèle (sur la page de gauche) et de Julien (sur la page de droite). Les compositions des pages se répondent tandis que les mésaventures et chassés-croisés du duo forment une chorégraphie aussi loufoque que savoureuse.


La critique ZOO sur l'album Océan Express

François Ayroles se livre à un exercice de style intéressant. Il raconte l’histoire d’une jeune femme et d’un jeune homme dans une station balnéaire. Ces deux personnages ne se connaissent pas, ils vont juste se croiser un instant et nous suivons leurs mésaventures racontées dans une narration en miroir. Un album très sympathique.

Chacun de leur côté, les deux héros, Alice et Julien, décident de partir seuls, en train, depuis leur ville de résidence pour un week-end en bord de mer. Ils ont des sacs de voyage identiques. Juste avant de partir, ils se rentrent dedans à la gare. Ils repartent précipitamment en échangeant leurs sacs par inadvertance. Partis chacun pour deux jours de repos, c’est en fait une succession d’évènements qui surviennent.

Océan Express

Océan Express © L'Association, 2023

En digne membre de l’OuBaPo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle), François Ayroles se livre à un exercice de style très réussi. En dehors de la première et la dernière page, tout l’ouvrage est construit sur une narration d’évènements distincts qui arrivent à Alice et Julien et chaque page accompagne un des deux personnages : celles de gauche, la jeune femme et celles de droite le jeune homme. Il s’agit de deux histoires distinctes qui se passent dans un petit périmètre géographique et les évènements se répondent entre eux. Les pages ont également une construction symétrique qui donne un rythme bien particulier. Cet album fait penser à des livres comme La Disparition de Pérec écrit sans la lettre e ou La Modification de Butor. L’OuBaPo a donné aussi nombre de bandes dessinées construites sous contrainte, on citera pour exemple l’excellent Cercle vicieux de Lécroart.

Ce scénario très travaillé qui donne une histoire fluide est accompagné d’un dessin en bichromie assez simple, mais efficace. On prend un grand plaisir à lire et relire ce livre.


L'actualité autour de l'album Océan Express

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants