ZOO

Les jours heureux

couverture de l'album Les jours heureux

Éditeur : Casterman

Scénario : ZuzuDessin : Zuzu

Prix : 32.00€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

La critique ZOO sur l'album Les jours heureux

À Rome, Claudia recroise Giorgio, son premier amour. Un homme aussi inquiétant que dangereux. On revit avec elle cette histoire douloureuse. L’auteure italienne Zuzu livre une BD qui sort totalement des sentiers battus. Un livre épais et profond sur l’amour qui finit mal, évidemment… Le dessin, aussi original que le récit, nous fait plonger dans l’inconnu !

Claudia est à Rome où elle doit passer une audition de théâtre sur Oh les beaux jours de Samuel Beckett. Mais lorsqu’elle croise par pur hasard son premier amour, Giorgio, elle redécouvre cet homme manipulateur, dangereux, d’une grande violence morale. On revisite avec elle leur histoire et on vit au rythme de cette rencontre. Comme le chantaient les Rita Mitsouko, les histoires d’amour finissent mal, en général. Celle de Claudia et Giorgio n’a pas échappé à cette règle…

Les jours heureux

Les Jours heureux © Casterman, 2023

Au fil de leur relation, Claudia devient animal et la BD arbore des reflets fantastiques. Elle se fait louve, son nez et ses ongles deviennent crochus, des dents, des ailes d’ange et une queue de félin apparaissent… L’auteure italienne Zuzu signe une bande dessinée d’une très grande originalité. On se laisse embarquer dans ce récit qu’on dévore comme un loup se délecterait d’un agneau, un soir de pleine lune.

Et que dire de ce dessin totalement fantasque ? Du jamais vu. C’est vrai qu’on peut être déstabilisé en feuilletant les premières pages : on le serait à moins. Mais les crayons et les pastels de Zuzu, ses meilleurs amis pour mener à bien cette BD écrite et dessinée en 2020 et 2021 nous emballent comme un papier-cadeau.

Les jours heureux

Les Jours heureux © Casterman, 2023

L’ensemble, s’il est pourtant d’une grande cohérence et savamment construit, peut s’avérer clivant. Les Jours heureux, on aime ou on déteste. Mais une chose est sûre : « Les moments heureux quand ils passent son ceux qui font le plus mal. » Claudia parviendra-t-elle à s’échapper de cette rencontre pour retrouver Piero, son amour qui l’adule et la comprend mieux que personne ?

Après sa première bande dessinée, Cheese, sélectionnée au festival d’Angoulême en 2022, Zuzu signe ici une deuxième œuvre dense et universelle, de celles que le neuvième art n’est pas d’oublier. À prendre, ou à laisser. À porter aux nues, ou à rejeter. Un formidable témoignage d’amour.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants