ZOO

C'est beaucoup de soucis d'élever un doudou

couverture de l'album C'est beaucoup de soucis d'élever un doudou

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Gwendoline RaissonDessin : Ilheim Abdel-Jelil

Collection : Pastel

Prix : 13.00€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album C'est beaucoup de soucis d'élever un doudou

Louison a un doudou qui s'appelle Roméo. Il la suit partout. Un jour, sa maman lui dit que les doudous sont pour les bébés et qu'à son âge, il serait temps de se séparer de Roméo. Hélas, le doudou ne l'entend pas de cette oreille... Et si Louison l'occupait en lui apprenant des choses de grands ?


Doudou-sitting

Quand vient le temps de laisser son doudou à la maison, Louison s’inquiète : ne risque-t-il pas de s’ennuyer tout seul ? Une jolie histoire, magnifiquement illustrée, sur le bon moyen de prendre progressivement son indépendance.

Louison s’occupe de son doudou depuis qu’elle est tout bébé. Inséparables, la peluche et la petite fille font tout ensemble. Quand Louison part à l’école, Roméo l’attend patiemment. Une fois de retour à la maison, leurs jeux reprennent de plus belle. Jusqu’à ce que la maman de Louison lui dise : « à ton âge, il serait temps de se séparer de Roméo ». Mais voilà, la peluche n’en a aucune envie ! Comment laisser Roméo prendre son indépendance sans qu’il ne soit malheureux ?

C'est beaucoup de soucis d'élever un doudou

C'est beaucoup de soucis d'élever un doudou
© L'école des loisirs, 2023

Gwendoline Raisson aborde avec beaucoup de douceur et de justesse la difficulté de laisser son doudou dans un coin de sa chambre. Comment remédier à la culpabilité de l’abandon tout en acceptant de grandir ? L’autrice propose une jolie solution à base d’imaginaire et de jeux, pour venir en aide des enfants et des « adultes qui ont encore des doudous à charge, cachés dans un placard. »

La graphiste Ilheim Abdel-Jelil a déjà collaboré avec Gwendoline Raisson pour Ma mère est une forêt. Avec C’est beaucoup de soucis d’élever un doudou, on retrouve son encrage fin, ses aplats de couleurs lumineux et son amour du détail. Un travail d’illustrations magnifiques.

Un bel album qui aborde avec beaucoup de tendresse une question difficile.


La bande annonce sur l'album C'est beaucoup de soucis d'élever un doudou

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants