ZOO

Lettres mortes

couverture de l'album Lettres mortes

Éditeur : Editions du Tiroir

Dessin : TangiAuteur :

Prix : 15.00€

  • ZOO
    note Zoo3.5

    Scénario

    4.0

    Dessin

    3.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Lettres mortes

Une jeune fille, Jodie, vient de perdre la mémoire lors d’un accident de voiture. Son médecin lui suggère de retourner dans son village natal auprès de sa grand-mère avec qui elle entretenait depuis 6 ans une correspondance régulière afin de retrouver ses souvenirs. Malgré la mort inopinée de sa grand-mère, Jodie retourne au village. Narcisse, le facteur du village, l’accueille dès son arrivée à la gare. Ils semblent être amis depuis toujours et il propose son aide pour lui servir de guide dans sa quête aux souvenirs. Son parcours l’amène à mener l’enquête sur la mort de ses parents…


Lettres mortes

Jodie est amnésique et cherche à reconstituer son passé. C’est le seul point commun avec XIII, le héros tatoué. Elle n’est pas surentraînée mais va devoir faire face à bien des résistances… Une chronique provinciale à découvrir.

Jodie, une jeune femme, revient dans la ville où elle a grandi, mais elle ne se rappelle rien : suite à un accident de voiture, elle est devenue amnésique. Elle part donc à la recherche de ce passé qui lui échappe et va vite comprendre que tout le monde ne veut pas que certaines histoires remontent à la surface. Lili, sa grand-mère, vient de mourir. Les parents de Jodie ont péri dans un incendie quelques années auparavant. Vers qui se tourner ? Jodie est fort jolie. Deux hommes sous son charme lui proposent leur aide : Narcisse est facteur et Victor est photographe au Vent du Coin, le journal local. Le 1er semble avoir bien connu Jodie, le 2nd est nouveau en ville.

Lettres mortes

Lettres mortes © Christian L., Tangi - Editions du tiroir

Le scénariste Christian L. a conçu cette chronique provinciale criminelle (car il y a eu crime) qui évoque un peu l'univers d’Alain Dodier dans . Il guide rapidement les soupçons du lecteur sur un personnage, mais le suspense est maintenu par le rôle peu clair que semblent avoir tenu plusieurs "seconds rôles" (pendant votre lecture, enregistrez leurs prénoms : cela sera utile au fil des pages). Le scénario contient des dialogues très nourris, particulièrement au moment des révélations finales. Tangi est un jeune dessinateur dont le style, encore en construction, peut évoquer par certains aspects celui d'Antonio Cossu ou d'Alain Goffin. Bref, on est bien dans les années 80 !

Les éditions du Tiroir ressortent souvent du dit tiroir des titres de BD belge parus par le passé (Jacky et Célestin, Jeannette Pointu, Le p'tit Bout de Chique...) ou ils publient des nouveautés, certaines étant "dans l'esprit d’autrefois". C'est à cette dernière catégorie qu'appartient Lettres mortes. L'histoire n'est pas datée mais on peut supposer qu'elle se déroule dans les années 80. L'importance du courrier postal dans l'intrigue ne pourrait d’ailleurs pas fonctionner de nos jours... Mais quel rôle joue réellement le facteur ?

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants