ZOO

Quand vient l'été

couverture de l'album Quand vient l'été

Éditeur : Marabout

Auteur :

Collection : Marabulles

Prix : 25.90€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Une histoire d'amour née d'un drame familial

Rachel n'a pas vu Joachim depuis la disparition de tragique de sa sœur, ado, dans un accident de scooter. Une histoire d'amour naît entre eux à la faveur de la commémoration des dix ans de celle qu'ils aimaient. Un scénario tendre et humain signé Laura Nsafou, que vient mettre en valeur le dessin réussi, mais parfois un peu trop léché de Reine Dibussi.

Rachel a perdu sa sœur, Licia, dans un dramatique accident de scooter alors qu'elles étaient adolescentes. Licia était alors amoureuse et très jalouse de Joachim, le fils d'une des trois familles avec laquelle se retrouvait la sienne, à l'occasion de vacances dans une maison à Marseille. Dix ans après le drame qui a emporté la sœur de Rachel et la petite amie de Joachim, les deux sont devenus adultes et se revoient à la faveur de la commémoration du décès de Licia.

Quand vient l'été

Quand vient l'été © Marabout

Depuis la mort de sa sœur, Rachel en bave, car elle vit dans son ombre, en particulier dans le regard de ses parents. Joachim, lui, est en couple, mais n'a jamais réglé son immense culpabilité d'avoir trompé Licia et de l'avoir laissé partir à scooter ce jour-là, passablement fâchée d'avoir découvert celui qu'elle aimait éperdument fricoter avec une autre fille sur le port. Le jeune homme est devenu insomniaque. Que ce soit lui ou Rachel, chacun a ses raisons de se rapprocher de l'autre. Rachel va finir par lui avouer ses sentiments. Mais, sur le coup, Joachim a pas mal de choses à régler dans sa tête avant de choisir ce qu'il veut faire de sa vie amoureuse.

Laura Nsafou livre un scénario pétri d'humanité et de bons sentiments. On avance crescendo dans cette bande dessinée où le destin des personnages est précipité par les sentiments qu'ils éprouvent les uns pour les autres. Avouer son amour à Joachim va permettre à Rachel de se libérer d'un joug qui la cloue au sol depuis la mort de sa sœur. Et dire enfin ce qu'il a sur le cœur va ouvrir les yeux du jeune homme sur son véritable amour et lui permettre, enfin, de trouver le sommeil perdu depuis la mort de Licia.

Graphiquement, le trait de Reine Dibussi, même si on peut lui reprocher d'être parfois un peu trop léché (sans doute l'effet du dessin par ordinateur), est en symbiose avec le propos développé par la scénariste. Elle a le coup de crayon idoine pour mettre en lumière ce récit à la fois empreint de tristesse et plein d'espoir. Quand vient l'été, la vie finit par reprendre ses droits et envoyer paître les mauvais souvenirs dans les champs du passé.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants