ZOO

Achille : Va, mon Achille !

couverture de l'album Va, mon Achille !

Série : AchilleÉditeur : L'école des loisirs

Scénario : Emile JadoulDessin : Catherine Pineur

Collection : Pastel

Genres : Récit de vie

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 11.20€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Va, mon Achille ! est le cinquième album de la série jeunesse Achille. Ce véritable petit chef d’œuvre à dévorer à partir de 5 ans pour apprendre à grandir quand on est petit et à laisser grandir quand on est parent !

Va, mon Achille !

Achille, petit cochon tout rose comme il se doit, vit seul avec sa jolie maman tout aussi rose. Pour Achille, c’est impensable d’aller écouter les mouettes sans maman. Alors, faire un château de sable avec un copain, d’accord mais pas sans maman... Couper le cordon n’est pas chose aisée pour Achille qui ne cesse de demander sa présence en toute occasion. « Pourtant il faudra bien qu’un jour tu découvres le monde tout seul. » lui susurre maman en lui faisant le bisou du soir.

Cet album est un petit bijou de douceur. Les tons pastel amplifient cette relation tendre entre maman et enfant. Les personnages très expressifs et stylisés sont tous attachants et drôles, y compris les mouettes. La mise en page superbe et la technique de dessin pointilliste sur certaines pages rappellent Seurat, Sisley ou encore Pissaro... Toutes les petites touches de couleur viennent donner vie au texte.

Même si pour maman c’est aussi difficile que pour Achille, son vrai bonheur est de voir progresser ce dernier vers l’indépendance. Ce début d’autonomie n’enlève en rien tout l’amour qu’Achille porte à sa mère. Le scénario de cet album jeunesse porte facilement un message difficile à formuler pour une maman : « Va mon Achille, va ! », message que doivent apprendre tous les parents pour aider leurs enfants à quitter le nid.

Avec délicatesse, cet album jeunesse montre aux petits comme aux parents, qu’on peut s’aimer sans tout le temps vivre collés...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants