ZOO

Affaires d'Etat - Jihad - T2 : La Route de Damas (Avril 2022)

couverture de l'album La Route de Damas

Série : Affaires d'Etat - JihadTome : 2/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Alfio Buscaglia, Philippe RichelleColoriste : Claudia Boccato

Collection : 24x32

Genres : Polar / Thriller

Prix : 14.95€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

5.0

Dessin

3.5

Au début des années 80 les Etats-Unis avaient imposé à la communauté internationale un embargo total avec l’Iran. Cela n’empêche pas certains membres de l’équipe ministérielle et de la DGSE, au vu des enjeux économiques, de passer outre. Et, s’agissant en l’occurrence de matériel d’armement, voilà un dossier brûlant que Philippe Richelle aborde sur le mode du thriller de manière tout à fait crédible.

Comme cela arrive parfois dans ce genre d’affaires menées dans le plus grand secret, il y a toujours des risques de fuites. Il suffit par exemple qu’un ingénieur de la société d’armement se laisse aller à quelques confidences sur un cours de tennis et voilà la DST alertée. L’équipe de l’inspecteur Crémieux, secondé par Girard et Mallet se lance dans les investigations d’usage et, rapidement, subodore que l’affaire est on ne peut plus sérieuse. Au point que Mallet finit par embarquer sur le cargo où le matériel a été chargé pour le suivre jusqu’à son lieu de destination.

Affaires d'État - Jihad Tome 2 - La route de Damas

Affaires d'État - Jihad Tome 2 - La route de Damas
© Glénat, 2022

Point commun avec les deux autres séries composant le cycle Affaires d’Etat, (et même Les mystères de la République auparavant), c’est l’intérêt qu’il porte aux différents membres de l’équipe enquêtrice, qu’il suit jusque dans leur vie privée respective. On pense bien sûr aux excellents romans de Maj Sjövall et Per Wahlöö ou encore d’Elisabeth George où les rapports de leur vie familiale viennent enrichir l’intrigue principale de manière patente sans jamais entacher le rythme narratif du récit.

Pour leur troisième collaboration commune, la complicité entre Alfio Buscaglia et son scénariste ne fait aucun doute. Il se dégage de ces trois séries parallèles une certaine homogénéité graphique probablement renforcée par la mise en couleur de Claudia Boccato commune aux trois histoires.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants