ZOO

Alfred Hitchcock - T2 : Le maître de l'angoisse (Août 2021)

couverture de l'album Le maître de l'angoisse

Série : Alfred HitchcockTome : 2/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Dominique Hé, Noël SimsoloDessin : Dominique Hé

Collection : 9 ½

Genres : Historique, Récit de vie

Public : À partir de 16 ans

Prix : 25.50€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

À l’issue de la première partie, Alfred Hitchcock embarquait à bord du Queen Mary pour gagner Hollywood où, après une filmographie anglaise déjà fort remarquable (et remarquée !), il entamera une carrière américaine particulièrement riche en chefs-d’œuvre. Déjà auteur d’une monographie consacrée au « maître du suspense » à la fin des années 60, Noël Simsolo connaît son sujet sur le bout des doigts.

Il est vrai qu’Hitch (comme certains le surnommaient) avait déjà suscité beaucoup d’intérêt de la part de la critique française avec des cinéastes en herbe de la future Nouvelle vague qui écrivaient alors dans les pages des Cahiers du cinéma tels Éric Rohmer, Claude Chabrol et, surtout François Truffaut qui allait lui consacrer un livre d’entretiens, devenu un ouvrage de référence incontournable pour qui s’intéresse à l’auteur de Psychose ou de Vertigo.

Les Oiseaux d'Alfred-hitchcock (1963), un thriller angoissant

Les Oiseaux d'Alfred-hitchcock (1963), un thriller angoissant
© Glénat


De Rebecca, seul film de sa carrière à décrocher un Oscar, à Complot de famille, son dernier film, Simsolo déroule toutes ces années au fil de ses créations, ses rapports avec les producteurs, les techniciens et, bien sûr, les acteurs et actrices qui ont joué dans ses films. Son attirance devenue célèbre (il ne s’en cachait pas !) pour les blondes notamment Grace Kelly et Tippi Hedren. S’appuyant beaucoup sur les confidences qu’il fit à Truffaut, Simsolo n’hésite pas à prendre quelques libertés purement fictives pour étayer de façon crédible ses rapports avec Alma, son épouse et sa plus proche collaboratrice.

Dominique Hé est venu à bout de ce marathon graphique sans montrer le moindre signe apparent de fatigue ou d’essoufflement. Sa galerie de célébrités, de James Stewart à Cary Grant, de Kim Novak à Carole Lombard, (et tant d’autres encore) est croquée avec talent tout comme l’évolution de la physionomie d’Hitch aux différents stades de sa vie.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants