ZOO

Alpha - T12 : Petit Tour avec Malcolm (Août 2013)

couverture de l'album Petit Tour avec Malcolm

Série : AlphaTome : 12/14Éditeur : Le Lombard

Scénario : Iouri JigounovDessin : Iouri Jigounov, Chris LamquetColoriste : Chris Lamquet

Collection : Troisième Vague

Genres : Polar / Thriller

Public : Tout public

Prix : 12.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Alpha, agent action de la CIA, est l’un des héros piliers de la collection Troisième Vague du Lombard. Dans le tome 12, Petit tour avec Malcolm, Iouri Jigounov ne signe plus que le scénario de ce thriller bien balancé.

Alpha, agent très spécial, de son vrai nom Dwight Delano Tyler, a-t-il une face cachée ? Tyler est devenu recruteur pour la CIA. Pour une simple erreur d’adresse mail, il se retrouve embarqué depuis le tome précédent, Fucking Patriot, dans un complot pour le pouvoir suprême au sein même de l’agence gouvernementale. Accusé à tort, Tyler « Alpha » doit retourner sur le terrain pour sauver sa peau.

Le premier contact pour Alpha dans sa fuite sera avec un vieil ami, Miguel Soto. Ils se sont connus dans une opération policière et Alpha lui a sauvé la vie. Une dette pour Miguel, pilote capable d’exfiltrer son ami. Mais Miguel est un peu trop connu, il va attirer tueurs et flics aux trousses d’Alpha. Sheena, l’équipière et petite amie d’Alpha, remonte elle aussi la piste. Ne reste plus, pour que tout dérape, que l’arrivée de Malcolm, une rousse énergique, tueuse à gages sans états d’âme.

Jigounov a pris la main sur le scénario d’Alpha depuis le onzième tome. Il a plus d’assurance cette fois et bouclera ce cycle dans le prochain album. L’action est bien menée, nette et rapide. En donnant le dessin à Chris Lamquet, Jigounov a eu raison. Le dessinateur, qu’il a conseillé, est dans la lignée de la série. Il y apporte même une touche personnelle reconnaissable par un trait réaliste qui amplifie le mécanisme de l’action.

Pas de déception, au contraire, pour cet Alpha nouveau look. Jigounov et Lamquet assurent l’avenir du personnage, sans prendre de risques tout en trouvant leur rythme de croisière. Reste à savoir si Jigounov continuera le scénario à la fin de ce triptyque.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de SuperMax

Autant le tome 11 démontrait une vraie maturité, une tension permanente et une densité très appréciable, autant ce tome 12 est très décevant par la dilution du scénario et particulièrement par le traitement du dessin qui est à des années lumières de ce que Jigounov faisait.

Les personnages de la série Alpha ont perdus leur profondeur et leur réalisme. On n'y croit plus. La psychologie des personnage a perdu la densité qui les rendaient "vivants". Le graphisme les a fait descendre au simple rang de personnage de BD...

Posté le 25/09/2013 à 15h14