ZOO

Après la psy, le beau temps ? (Février 2021)

couverture de l'album

Série : Après la psy, le beau temps ?Éditeur : Fluide Glacial

Scénario : Théa Rojzman, Anne Rouquette

Genres : Humour

Prix : 24.90€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

« Émilie voit quelqu’un »: façon polie de dire qu’Émilie a envie de mourir tellement elle n’arrive à rien dans la vie. Alors Émilie commence un travail psy, et démêle petit à petit les nœuds dans sa tête... Mais à quel prix ? Un album qui parle de dépression et autres joyeusetés avec second degré et légèreté.

Trente ans, le bel âge? Pas pour Émilie, qui traverse une sale phase… La jeune femme ne supporte plus ni son gamin de copain, ni sa famille si gentille, ni même son chat qui a le seul tort d’être là, et elle perd pied au boulot face à des élèves déboussolés par le comportement de plus en plus imprévisible de leur institutrice.

Emilie a 30 ans et tout pour (ne pas) être heureuse

Emilie a 30 ans et tout pour (ne pas) être heureuse
© Fluide Glacial

À ses côtés, deux meilleures amies que tout oppose et un collègue complètement hypocondriaque, mais bienveillant qui l’oriente vers une psychanalyste soi-disant formidable. Vaillamment, Émilie attaque alors sa thérapie. Entre avancées et rechutes, bouleversements profonds et secrets familiaux révélés, Émilie chemine à la rencontre d’elle-même…

Cet album, qui réunit les deux tomes des aventures d’Émilie complétés par une fin inédite, dédramatise un sujet complexe et délicat en l’abordant sous le prisme de l’humour et de la dérision. Et personne n’est épargné! À commencer par la sacro-sainte figure de la psy qui se voit largement égratignée… Chaque personnage est ainsi ridiculisé comme pour nous rappeler que nous sommes tous faillibles et à même de nous retrouver dans le personnage d’Émilie, qui perd le contrôle de la situation en même temps que celui de ses émotions, ou dans celui de ses proches, toxiques malgré leur volonté réelle et affichée d’aider.

Emilie raconte comment, psy à psy, l'oiseau peut faire son nid

Emilie raconte comment, psy à psy, l'oiseau peut faire son nid
© Fluide Glacial

Le récit est ponctué de pages explicatives qui présentent, de manière certes très résumée mais avec beaucoup de clarté, quelques grands concepts de la psychanalyse et leurs mécanismes. Que l’on soit déjà familier ou à l’inverse totalement étranger à cet univers, on peut ainsi apprécier les pérégrinations mouvementées d’une héroïne embourbée dans son mal-être et ses contradictions, à laquelle on finit par s’attacher…

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants