ZOO

Astérix - T5 : Le Tour de Gaule

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.7 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Astérix et Obélix font la nique aux romains qui voulaient les cloisonner dans leur village : ils font le tour de la Gaule et en rapportent des spécialités locales. Hommage au Tour de France cycliste et régionalisme culinaire.

note de la critique

Le talent d'Uderzo est en parfaite alchimie avec le récit de Goscinny : des bouilles hilarantes, des caricatures comme jamais (encore une fois : César, Panisse, Escartefigue et Monsieur Brun). Bref, sûrement un des épisodes les plus réussis de notre petit gaulois, avec à la clef la première apparition d'Idéfix!

note de la critique

Le Tour de Gaule d’Astérix, une version anniversaire pour les débuts d’Idéfix

Par Toutatis, n’hésitez pas. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut se plonger dans le célébrissime Tour de Gaule d’Astérix en livrée de gala. Un classique cette balade gastronomique des deux héros de Goscinny et Uderzo qui ont fait le pari, malgré les Romains de ramener chez eux un échantillonnage des produits les plus connus de Gaule. Cinquième titre des aventures des deux Gaulois, il a été publié il y a 50 ans.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de L'historien

Toujours pas adapté, ni en dessin animé, ni en en film, ce chef d'oeuvre aurait pu en faire naître mille dans la mesure où chaque région, visitée et moquée aurait pu faire l'objet d'un album. Enorme... et en normand, je ne peux qu'apprécié l'entrée d'Astérix dans notre chère Rotomagus.

Posté le 13/06/2015 à 23h28

Astérix et Obélix ont pour mission de rapporter des plus grandes cités de l’époque les spécialités culinaires afin de préparer le menu d’un grand banquet organisé au nez et à la barbe de l’inspecteur général Lucius Fleurdelotus.

Au cours de leurs péripéties, après un passage dans une boucherie de Lutèce, un petit chien de « race indéterminé » suit discrètement Astérix et Obélix jusqu'à la fin de l'album où il se fait remarquer. Ce petit chien ne les quittera plus et deviendra un certain Idéfix !

Il sera baptisé du nom Idéfix à la suite d’un concours lancé dans le journal Pilote.

Posté le 13/06/2015 à 23h06