ZOO

Azimut - T2 : Que la belle meure

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.0 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Manie Ganza arrive chez le baron Chagrin, qui semble avoir trouvé le secret de l'immortalité, tandis que le professeur Breloquinte met la main sur le Pôle Nord, qui ne veut pas rester en place. Ces aventuriers du temps qui passe évoluent dans un conte fantastique original et joliment illustré.

note de la critique

En fuite, la belle Manie Ganza se réfugie chez le Baron Chagrin, un personnage mythique qui semble avoir réussi à vaincre le Temps. A sa façon… Suite d’une épopée jubilatoire, fouillant l’imaginaire avec malice et servie par un fabuleux dessin.

note de la critique

Azimut 2. Que la belle meure

Après Irénée le Magnanime, victime de l’Arracheur de Temps, la belle Manie Ganza, piquée par un Taon Funeste, subit à son tour les affres des secondes qui s’écoulent. Azimut est de retour, mais Que la belle meure annonce des heures sombres. Wilfrid Lupano et Jean-Baptiste Andreae avaient marqué les esprits avec Les aventuriers du temps perdu en imaginant un monde de rêves hors de toute temporalité. Salué à grand renfort de prix, notamment au festival Imaginales d'Epinal de 2013 ou dans le cadre des BDGest'Arts 2012 (meilleure couverture), le duo a suscité une attente [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants