ZOO

Big G - T1 : Paris-Plage sous les bombes (Mai 2021)

couverture de l'album Paris-Plage sous les bombes

Série : Big GTome : 1/1Éditeur : Fluide Glacial

Scénario : Jean-Louis Marco, Victor MarcoColoriste : Steren, Hiroyuki Oshima, R Ribeiro

Collection : FG.FLUIDE GLAC.

Genres : Humour, Science-Fiction

Prix : 13.90€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Paris-Plage c’est chouette… Mais vous savez ce qui est encore plus chouette? PARIS-PLAGE EN 2064 ! Il y a du soleil, des mutants augmentés, des bikinis, des robots-flics mitrailleurs et des mômes mal élevés qui font des pâtés de sable. Au milieu de tout ça, Big G va avoir du mal à trouver de la place pour poser son transat’ pour profiter du soleil...

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les frères Marco ont des projets d’urbanisme de premier ordre à présenter à la municipalité. Prenez Paris. Profitez d’une guerre nucléaire pour la raser. Faites-lui traverser trois années de guerre civile, puis 12 années de dictature par un militaire répondant au doux nom de « Général Dacier ». Décapitez ce dernier lors d’une révolution menée par le « Front Révolutionnaire Bonheur pour Tous ». Et enfin, abrutissez la population pendant 19 années de présidence de Marcel Marcelli, un leader né sous les auspices de la beauferie la plus assumée… Et derrière qui se dégage une sainte odeur de corruption avec un complexe militaro-industriel. Paris s’en retrouve transformée!


la France a été renommée

la France a été renommée "Les Etats-Unis de France"
© fluide glacial


À mi-chemin entre Détroit de Robocop et Megacity de Judge Dredd, Paris-Plage est une station balnéaire bétonnée qui pullule de mutants bodybuildés, de femmes que la pudeur ne gêne plus trop et de flics robotisés à la morale inexistante.

Au milieu de cette belle carte-postale, nous suivons Big G (Gérard Grondin pour les intimes). Il est sympa ce Gérard. Il ne veut qu’une seule chose : Un peu de calme. Il fait des exercices de relaxation, prend soin de sa maman… Il est VRAIMENT sympa Gérard. Mais par moments, il ne faut pas abuser de sa gentillesse. Car sinon il te défonce la gueule jusqu’au fondement ! Car, il ne faudrait pas oublier que Gérard est un ancien commando des services secrets.


Un univers futuriste fait de violence et d'excès

Un univers futuriste fait de violence et d'excès
© fluide glacial

Pour mettre en scène ce cocktail de brutalité dans un futur aussi avenant qu’une porte de prison, les frères Marco ont opté pour un graphisme radical et nerveux. Un graphisme explosif qui met de côté le lyrisme et l’expression de l’émotion pour brandir les muscles et les slips de bain (à deux doigts d’exploser eux aussi). Les corps dessinés sont des masses de graisse ou de musculatures sous stéroïdes… Tout ça dans du béton. Bref, de l’énergie punk à souhait.

Et fort heureusement, dans tout ce délire de violence futuriste, les frères Marco n’ont pas oublié le plus important : une bonne grosse dose de second degré. L’humour est non-stop et sacrément bienvenu, faisant de Big G un moment de lecture peu raffiné, mais particulièrement divertissant.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants