ZOO

Black Crow - T5 : Vengeance (Mai 2014)

couverture de l'album Vengeance

Série : Black CrowTome : 5/6Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jean-Yves DelitteDessin : Jean-Yves Delitte

Collection : Grafica

Genres : Aventure, Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

Le quatrième tome avait laissé Samuel Prescott alias Black Crow dans une fâcheuse posture. Pris dans la bataille de Port-Saïd, le capitaine du Revenge y a perdu son navire ainsi que nombreux de ses amis. Les Français ont finalement pris le contrôle de la ville. Mais Black Crow n’a pas dit son dernier mot ! Une épopée pirate dans le plus grand respect du genre.

Avant de quitter Port-Saïd, Samuel Prescott laisse aux Français un souvenir pour le moins explosif. Mais eux aussi, sont rancuniers. S’ensuit alors une course-poursuite jusqu’aux côtes brésiliennes où Samuel retrouve un ancien compagnon de voyage qui lui propose une échappatoire en terre lointaine, la Terra Australis… L’aventure ne fait que commencer.

Jean-Yves Delitte est un spécialiste du récit pirate ainsi qu’il l’a déjà prouvé dans les volumes précédents. Tout y est, le capitaine torturé, les combats navals, les paysages à couper le souffle, les intrigues et les quêtes au bout du monde… L’album se déroule à un rythme soutenu entrecoupé de quelques scènes de répit et de planification. Nous pourrions cependant sourire aux quelques répliques un peu ridicules à la Errol Flynn ou aux onomatopées de douleurs assez cocasses et finalement peu adaptées à l’explosion d’un bras par exemple…

Du dessin de Jean-Yves Delitte nous noterons plus particulièrement les spectaculaires paysages, les reproductions minutieuses de navires d’époque ainsi que les combats navals. Tout est mis en œuvre pour un dépaysement total à tel point que nous pourrions presque sentir les embruns. La fausse note pourrait malheureusement provenir des personnages, parfois mal proportionnés pour un récit réaliste, un peu trop statiques et avec une tendance à se ressembler.

Cet album d’aventures et de voyages en fera rêver plus d’un.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants