ZOO

Braise - T3 : Papa n'est pas là (Août 2013)

couverture de l'album Papa n'est pas là

Série : BraiseTome : 3/3Éditeur : Dargaud

Scénario : Alain Bouton, Bertrand BoutonDessin : Cédric FortierColoriste : Bertrand Bouton, Alain Bouton, Jean-Christophe Fournier

Collection : Poisson Pilote

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 11.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Il est difficile pour un parent de parcourir les pages du Braise de Bertrand Bouton et Cédric Fortier sans frémir pour le sort de sa propre progéniture... Ce conte pour adultes se termine comme il a démarré, avec intelligence et brio.

Les fans de la série Braise ne seront pas déçus par le baisser de rideau de ce récit. L'humour est toujours omniprésent dans cet univers pourtant sordide, du sphincter du monstre du miroir aux références politiques dans les discours de Braise et de son adversaire masqué. Cédric Fortier y manie le second degré avec talent. Il nous offre notamment une des déclarations d'amour les plus ratées et drôles de la bande dessinée. Ce ton décalé oscille entre une poésie et un sentimentalisme qui rendent l'histoire de Braise très touchante.

Le graphisme de Bertrand Bouton opère avec la même magie que dans les précédents tomes. Il associe au dessin de créatures et décors difformes, des couleurs très vives qui participent fortement au charme visuel de ce conte moderne. Cet ultime volet s'ouvre d'ailleurs sur de magnifiques planches sans bulles, reprenant les symboles graphiques propres à tout conte classique qui se respecte. Le style Bouton est si fort qu'il ne fait aucun doute que nous sommes dans son univers, dès la première case.

Un bon début de série fait parfois anticiper avec crainte une fin qui, si elle est ratée, entacherait la qualité des premiers tomes. Il n'en est rien avec la série Braise, qui finit avec l'apothéose et la petite conclusion moralisatrice qui s'imposaient. Chapeau bas !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de Vampire Girl

Enfin voici la fin de cette trilogie. Un peu plus de 3 ans d'attente. Le chat bleu manipulateur n'a rien perdu de ses acrobaties linguistiques et de sa mauvaise foi. Une série noire, étrange et cruelle,à ne pas mettre entre toutes les mains.

Posté le 04/11/2013 à 00h16