ZOO

Cadres noirs - T1 : Avant (Février 2022)

couverture de l'album Avant

Série : Cadres noirsTome : 1/1Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Pascal Bertho, Pierre Lemaitre, Giuseppe Liotti, Giuseppe LottiColoriste : Gaétan Georges

Genres : Polar / Thriller

Prix : 16.00€

ma collection
mes souhaits
série

Une adaptation magistrale du livre de Pierre Lemaître...

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Alain Delambre était cadre. Mais après quatre ans de chômage, l'ancien DRH accepte des petits boulots sans lendemain. Jusqu'à ce qu'il accepte de travailler pour des barbares qui ont décidé de lui faire simuler une prise d'otages pour tester les futurs licenciés... Cette adaptation du livre de Pierre Lemaître est une bande dessinée aboutie. Un début de série qui appelle les deux prochains tomes.

Alain Delambre, ça vous parle ? Interprété avec brio par Eric Cantona dans la série Dérapages, cet ancien directeur des ressources humaines, sur une voie de garage après quatre ans de chômage, se remet au charbon dans des petits boulots sans lendemain. Mais son burn-out et la dépression qu'il entraîne le conduisent à une violence passagère.

Quand il tombe sur une annonce qui cherche un cadre pour préparer le licenciement des nombreux employés, il fonce tête baissé. Jusqu'à accepter de mener une fausse prise d'otages pour voir quels salariés valent le coup d'être fardés. Lamentable. Inhumain. Mais l'ex-DRH a si faim de retrouver une vie active qu'il fonce, au grand désespoir et à la désapprobation de sa femme et de sa fille avocate.

Cadres noirs T.1 - Avant

Cadres noirs T.1 - Avant
© Rue de Sèvres, 2022

Le roman de Pierre Lemaître bénéficie d'une adaptation de choix dans le scénario de Pascal Bertho. Le propos est fluide, la méchanceté de l'homme bien en place, la dictature de l'entreprise durablement ancrée. On avance dans le premier tome de cette trilogie de la même manière que dans le moindre roman de Pierre Lemaître : avec fougue et sans envie de ménager les garde-fous qui préservent un suspense construit, de qualité.

Le dessin anguleux et caractériel de Giuseppe Liotti porte loin le propos. Sa mise en case sublime un récit haletant construit sur une base de conduites à risques. Le coup de crayon est diablement efficace et emmène le lecteur, très loin, dans les affres du management à l'américaine, bâti sur une montagne de connerie humaine, d'irrespect de la femme et de l'autre en général. C'est aussi effrayant que passionnant.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants