ZOO

Caroline Baldwin : Le Voyageur

couverture de l'album Le Voyageur

Série : Caroline BaldwinTome : 0/20Éditeur : Editions du Tiroir

Scénario : André TaymansDessin : André Taymans

Collection : ALBUM

Genres : Polar / Thriller

Prix : 25.00€

  • ZOO
    note Zoo3.5

    Scénario

    3.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Le Voyageur

En 2010, André Taymans écrit le scénario d'un préquel à sa série Caroline Baldwin, intitulé Portage. Pour marquer la différence avec la série mère, il envisage de réaliser l'album en couleurs directes. Il faudra attendre plus de dix ans pour que ce projet, rebaptisé Le voyageur, aboutisse enfin. Celui-ci a pu s'appuyer sur un découpage graphique extrêmement poussé, élaboré par le père de Caroline Baldwin. Tellement poussé que nous avons décidé de l'éditer en version collector, accompagné d'un frontispice sur papier d'art, signé par l'auteur.


La critique ZOO sur l'album Le Voyageur

Retour sur la jeunesse de Caroline Baldwin, à l’occasion d’une randonnée mouvementée en forêt. Une histoire classique, rapide, mais aux ingrédients multiples. Un préquel destiné aux amateurs de la jolie enquêtrice...

Depuis 1996, André Taymans nous raconte les aventures de Caroline Baldwin, détective portée sur la bouteille et les rencontres amoureuses. Ici, nous découvrons l’héroïne encore adolescente, râleuse et un poil rebelle, comme le sont beaucoup de jeunes de son âge. Elle est d’autant plus en rogne que son grand-père décide de l’entrainer dans un trip de plusieurs jours dans la forêt. Randonnée qui ne va pas se révéler sans risques. Une météorite s’est écrasée dans ce coin perdu du Canada, attirant des personnages peu scrupuleux, et même prêts à tuer. Autre axe de l’album, en parallèle : Caroline a du sang amérindien, aussi sa rencontre avec une vieille chamane vivant en ermite dans la forêt ne sera pas anodine. Le tout va converger vers une dimension fantastique.

Caroline Baldwin T.0 Le voyageur

Caroline Baldwin T.0 Le voyageur © Éditions du Tiroir, 2023


André Taymans avait depuis 2010 ce scénario dans ses cartons. Il l’a finalement confié à Nico Van de Walle, au dessin de facture classique et agréable, plus réaliste que le sien. Le scénario part de la relation grand-père/petite-fille pour aller vers l’aventure au contact de la nature, le poids des origines, le thriller... et le tout avec une touche fantastique en point d’orgue. Cela fleure bon le cinéma américain des années 50-60, qu’apprécie Taymans. La lecture est plaisante mais un poil trop rapide. On aurait aimé par exemple en savoir plus sur la « chose » qu’on voit en fin d’album.


Est vendue en parallèle de l’album une édition limitée du story-board, dessiné par André Taymans lui-même. La composition des planches est assez aboutie, et on peut constater que Nico s’en est, logiquement, inspiré. Sans avoir un graphisme travaillé, la version de Taymans tient autant la route visuellement que bon nombre de romans graphiques et elle offre l’avantage de mentionner en bas de page des clins d’œil renvoyant aux aventures de Caroline Baldwin adulte.


Un préquel qui complétera donc la collection des amateurs de la jeune enquêtrice.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants