ZOO

Centaurus - T3 : Centaurus 03 (Mai 2017)

couverture de l'album Centaurus 03

Série : CentaurusTome : 3/5Éditeur : Delcourt

Scénario : Léo, RodolpheDessin : Zoran Janjetov

Collection : Néopolis

Genres : Science-Fiction

Public : Tout public

Prix : 12.00€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

L’arche spatiale est toujours en orbite autour de Véra, la planète qui pourrait accueillir la population de ce vaisseau-monde... Mais l’expédition qui parcourt cette planète se trouve face à de nombreux mystères : le Mont-Saint-Michel reproduit dans les moindres détails et des animaux tous plus dangereux les uns que les autres. L’exploration à haut risque continue, tenant le lecteur en haleine.

Leur surprise passée, les explorateurs de Véra visitent ce Mont-Saint-Michel qu’ils ne connaissent que par les hologrammes historiques. Cette reproduction trouble par la minutie de ses détails, dont la boutique de souvenirs, la monnaie terrienne... Il s’en dégage une impression d’abandon récent et précipité. Pendant ce temps, dans le vaisseau, l’enquête sur l’intrusion d’un ou plusieurs étrangers continue sans beaucoup de succès.

Le scénario de Rodolphe et Léo allie toujours exploration de Véra et enquête à bord du vaisseau. Si dans cet opus, Véra se dévoile davantage, peu voire pas de réponses à ses mystères sont données... Mais le suspense reste prégnant car la mort finit par frapper l’équipe et donc le lecteur comme un coup poing. L’intrigue fait cependant la part belle à l’enquête sur le vaisseau où l’étau se resserre autour du village natal des jumelles. A ces révélations s’ajoutent des découvertes de scaphandres ou de sabotages impensables, qui se terminent sur une surprise de taille.

Le dessin de Zoran Janjetov ne dévie pas de sa veine science-fiction très claire et réussie. Les éléments architecturaux empruntés à la Terre marquent par leurs détails tandis que les visages demeurent assez figés. Une faiblesse dommageable compte tenu l’aventure incroyable que vivent les protagonistes.

Terre de folie maintient Centaurus sur sa lancée mais ne transcende pas le genre...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants