ZOO

Ceux qui n'existaient plus - T1 : Projet Anastasis

couverture de l'album Projet Anastasis

Série : Ceux qui n'existaient plusTome : 1/1Éditeur : Bamboo

Scénario : Olivier Mangin, Philippe PelaezColoriste : Yoann Guillé

Collection : Grand Angle

Genres : Science-Fiction

Prix : 15.90€

  • ZOO
    note Zoo4.5

    Scénario

    5.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Projet Anastasis

Marqués par leurs propres traumatismes, ils sont le fruit d'une expérience révolutionnaire Hantée par le souvenir de ses enfants assassinés, Natacha accepte d'être le cobaye d'une expérience neurobiologique. Simple institutrice au quotient intellectuel hors-norme, elle devient vite le centre d'intérêt des scientifiques. Car Natacha souffre d'une forme précoce de la maladie d'Alzheimer, ce qui expliquerait qu'elle a toutes les peines du monde à reconstituer son passé. Les scientifiques réunis autour du professeur Vetrov s'étonnent des réactions de Natacha, et doutent de l'efficacité de la molécule Cr-Ob 3 qu'ils administrent quotidiennement aux patients du centre. Ils redoutent le choc mortel que pourrait subir la jeune femme si elle apprenait qui elle est vraiment. Ce qui, selon les mots de Vetrov, est impossible. Puisque Natacha est déjà morte.


La critique ZOO sur l'album Projet Anastasis

Ce thriller se déroulant dans un hôpital aux allures de bunker dans une Russie décalée offre une intrigue haletante, riche en rebondissements de toutes sortes. Le lecteur tourne les pages rapidement pour connaître la suite de l’histoire et une fois à la fin, il a envie que cela recommence.

Vingt patients hantés par un traumatisme profond acceptent de devenir les cobayes d’une expérience neurobiologique. Ils sont regroupés au sein de ce qui ressemble à un hôpital militaire ; tous sont traités avec la molécule Cr-Ob3. Le professeur Vetrov en charge du programme porte une attention particulière à Natacha, une simple institutrice au QI exceptionnel dont le mari et les enfants ont été tués à son domicile par un détraqué. Cette dernière réagit de façon différente au traitement. Elle ne tardera pas, par ailleurs, à avoir des doutes sur l’organisation et le but de l’expérience. Elle va mener une enquête en toute discrétion pour comprendre ce qu’il se passe.

Ceux qui n'existaient plus T.1 : Anastasis

Ceux qui n'existaient plus ©Bamboo, 2023

Philippe Pelaez offre ici un scénario de grande qualité, un thriller original se déroulant dans un régime politique coercitif. Nous suivons Natacha et découvrons, en même temps qu’elle, les secrets de l’expérimentation scientifique. Plusieurs niveaux de suspens viennent se superposer et s’emboitent à merveille : l’histoire se déroule en Russie, pays peu transparent, où sous couvert d’une étude scientifique, des personnes sont internées et encadrées par des forces armées. De plus, elle se rend compte que certains sujets disparaissent mystérieusement… Tous les éléments sont en place pour l’intrigue menée tambour battant avec plusieurs temps forts.

Le trait d’Olivier Mangin, dessinateur bien connu du Neuvième Art met cette histoire en image de façon lisible et fluide. Son dessin réaliste se concentre sur la mise en situation et le mouvement. Les cadrages, les expressions des personnages, les scènes d’action, apportent de la lisibilité et du rythme. Le lecteur ne s’ennuie pas une minute et attend la suite avec impatience.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants