ZOO

Charles de Gaulle - T3 : 1944-1945 : L'Heure de vérité (Août 2017)

couverture de l'album 1944-1945 : L'Heure de vérité

Série : Charles de GaulleTome : 3/4Éditeur : Grand Angle

Scénario : Jean-Yves Le NaourDessin : Claude Plumail

Collection : Grand Angle

Genres : Documentaire BD, Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.90€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

5.0

Dessin

3.5

A l’été 1944, le destin de la France est au cœur de toutes les préoccupations. Les Américains et les Anglais, veulent administrer la France en y plaçant des anciens de Vichy. De Gaulle, lui, est prêt à tout pour sauver l’indépendance de son pays. L’heure de vérité, dernier acte très fort de Charles de Gaulle, emporte dans le tourbillon de l’Histoire.

En juin 1944 à Alger, le général De Gaulle fulmine contre les alliés américains et anglais. Il réunit le comité français de libération nationale pour leur annoncer l’intention des alliés de négocier avec Pétain pour mettre la France sous administration américaine. De Gaulle n’a pas l’intention de se laisser faire et proclame la mise en place d’un gouvernement provisoire.

Tout en présentant les événements importants qui ont jalonnés la libération de la France, ce tome fait la part belle aux tractations qui ont entouré cette période. Le scénario montre De Gaulle se battant de toutes ses forces et ne reculant devant aucune ruse pour empêcher la mainmise des Américains sur la France. On se régale d’autant plus de l'affrontement d’Eisenhower, Churchill et De Gaulle que le général, pas en position de force au départ, qui l’emporte à la fin.

Les lignes claires et le détail des décors font toujours merveille dans cette série où finalement le dessin cède la place aux impétueux échanges entre Churchill et De Gaulle. La partie consacrée à la libération de Paris s’avère aussi très réussie avec son atmosphère particulière.

L’heure de vérité clôt d’une bien belle façon une trilogie très intéressante sur le Général de Gaulle.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants