ZOO

Cosmik Roger - T7 : Cosmik Roger et les femmes

couverture de l'album Cosmik Roger et les femmes

Série : Cosmik RogerTome : 7/7Éditeur : Fluide Glacial

Scénario : Mo/CDMDessin : Julien/CDM

Genres : Humour

Public : A partir de 18 ans

Prix : 10.80€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Cosmic Roger est de retour... pour chercher l’amour ! L’ultime tome des aventures du héros de l’espace alcoolique nous entraine dans sa quête vers l’être aimé. En avant pour des fous rires et au-delà !

Les auteurs de l’équipe des Chieurs De Monde, CDM pour les intimes, reviennent avec le dernier opus des aventures de Cosmik Roger. Le héros bistrotphile y aborde un thème cher à tous les solitaires du système solaire : l’Amour (celui avec un A majuscule).

En effet, l’aventurier de l’espace tout droit venu de Fluide Glacial pimente sa recherche d’une nouvelle Terre par celle de l’amour. Car si Roger pense à autre chose que le bistrot et son boulot (qui se passe pour beaucoup au bistrot !), ce n’est pas précisément à l’amour platonique ! Sans pitié, sans scrupule et surtout sans pudeur, Cosmik Roger dévoile les dessous des relations amoureuses, les vraies, celles qui sentent la bière et la gueule de bois !

Les onze histoires restent dans la tradition des tomes précédents et terminent la série dans une débauche d’alcool et de sexe pas glamour pour un sou ! Du pur de Cosmic Roger ! Le dessin est toujours aussi drôle dans les expressions des visages et le fourmillement de détails de chaque case permet d’étendre les histoires sur quatre-cinq pages sans que cela ne nuise à l’efficacité des gags.

Certains gags sont de véritables chefs-d’oeuvre de l’humour signé Fluide Glacial ! La rencontre de Roger avec son alter ego est à marquer d’une pierre blanche : préparez-vous à avoir des crampes aux machoires à vous surprendre à rire d’une histoire en vous en souvenant plusieurs jours après.

On regrette cependant la fin de ce tome qui met un terme aux déambulations de ce héros.Attention cette fin de série est vraiment à ne pas mettre entre les mains des trop petits... mais dans toutes les autres !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants